Potage de gaudes salé

, par  Pivoine

Pour 4 personnes

Ingrédients

- 250 g de farine de gaudes
- 1 litre ½ d’eau
- ½ litre de lait
- 25 g de crème
- Noix de beurre à passer au fond de la casserole avant délayage ou ajouter en fin de cuisson.
- 1 bonne pincée de sel
- Poivre

Préparation

- Dans une casserole à fond épais, délayer la farine dans de l’eau de préférence (mais non bouillante) en évitant la formation de grenottes (grumeaux).
- Faire cuire une heure à feu très doux.
- Roûger (remuer) sans discontinuer avec une cuillère en bois ou un fouet.
- Bien racler le fond pour éviter que les gaudes attachent.
- Ajouter peu à peu le lait bien chaud selon la consistance voulue.
- Saler en cours de cuisson.
- Ajouter la crème au moment de servir.
- Verser dans les assiettes.

80 recettes de gaudes (3e édition)

Les Alwati (groupe traditionnel comtois)

Les comtois ont toujours eu la réputation de mangeurs de gaudes ; on prétendait même autrefois que sur un champ de bataille on reconnaissait facilement le cadavre d’un comtois à la couleur jaune de son postérieur ; on disait aussi, pour dénoncer le côté lambin des gens du pays, "vif comme un plat de gaudes". En compensation, un dicton vantait les mérites de cette nourriture : " Il y a plus d’enfants dans une mesure de gaudes que dans deux muids de vin."

(Extrait des maîtres cuisiniers de France, les recettes du terroir) Robert Laffont