Accueil > Paysages > A pas Comté... > Au creux des fées - Villersexel (70)

Au creux des fées - Villersexel (70)

dimanche 18 avril 2010, par Karine

JPEG - 103.8 ko
Itinéraire



  • Distance : 16km
  • Temps : 5h
  • Dénivelé : 50m
  • Carte IGN : 3421E
JPEG - 18.3 ko
Vue arrière sur le château de Villersexel

Le départ est donné sur le parking conjoint à la mairie et au château. Il faudra commencer par rejoindre la base nautique de Villersexel. A son entrée, à droite de l’office de tourisme, le fléchage de ronds jaunes que vous suivrez tout au long du parcours commence.

Attention, au départ de la randonnée, le panneau indicateur signale que le chemin fléché de ronds jaunes est fermé pour cause de travaux : ce n’est plus d’actualité.

Longez la base nautique, puis l’Ognon. Il y a là de quoi s’installer pour manger.

JPEG - 82 ko
Borne maçonnique

La rue vous mènera ensuite au terrain de pétanque, puis à la station d’épuration. De là, vous aurez une très jolie vue sur l’arrière du château des Grammont. Suivez cette petite route jusqu’au passage à niveau. Passez-le et prenez la route qui part en face (les ronds jaunes ne sont pas présents à cet endroit, mais vous pouvez suivre les coquilles du chemin de saint Jacques de Compostelle ou les triangles verts.

Après une grosse ferme sur votre droite, empreintez un chemin qui part à droite. Montez en longeant les champs et suivez vos ronds jaunes retrouvés. Au sortir du bois, vous déboucherez sur une petite route. Passez le pont sur votre gauche au lieu dit La Grange d’Ancin.

Faites un arrêt à la borne maçonnique et imaginez que les deux mains sculptées vous indiquent peut-être la direction du trésor des Templiers.

Cette borne que l’on dit maçonnique est de forme triangulaire et date du XVIIIe siècle. On dit qu’il s’agirait d’une borne de triangulation dressée par des topographes. Cinq autres exemplaires sont répertoriés dans le département. Ces bornes auraient permis de réaliser l’ancêtre de la carte d’Etat major : la carte dite de Cassini.
JPEG - 125.3 ko
Oratoire du Creux des fées

Tournez à droite et vous rejoindrez rapidement le lieu dit Le Creux des fées où vous pourrez vous recueillir devant un oratoire datant de 1729. Suivez la route (vous croiserez peut-être un chevreuil dans les parages) jusqu’à un croisement (votre route et un chemin). De petits panneaux en bois sur le chemin de gauche vous indiquent de tourner à droite pour suivre un sentier équestre fléché de fers à cheval. Mais un rond jaune peint sur un panneau routier vous encourage à poursuivre sur la route. En réalité, nous vous invitons à pousser un peu plus loin sur la route pour vous rendre jusqu’au dolmen de Blusseret. Vous reviendrez ensuite sur vos pas pour empreinter le sentier équestre.

Le dolmen de Blusseret : ce tumulus est un monument funéraire qui date de 2000 ans avant Jésus-Christ. Il mesure 19 mètres de long et se compose d’une antichambre et d’une chambre. Vingt-trois personnes semblent avoir été enterrées là. Deux autres mégalithes sont présents dans ce bois.
JPEG - 90.8 ko
Dolmen du bois de Blusseret

Ce chemin équestre vous mènera à une route que vous traverserez sans tarder. Parcourez la coupe qui vous fera déboucher sur une seconde route que vous traverserez également. Vous longerez bientôt un affluent de l’Ognon et vous finirez par remonter sur la dernière route traversée.

Franchissez-la, faites de même avec la première et continuez jusqu’au monument aux morts dit des Cosaques. En le quittant, ne prenez pas la direction d’Aillevans, mais prenez la route à droite, puis à gauche.

Le monument des Cosaques a été déplacé en 2006. A l’origine, il était situé dans le Champ Péchillet, autrement appelé Champ des Cosaques en souvenir d’une centaine de soldats russes morts du typhus lors de l’invasion de 1815. Ce monument fut dressé en l’honneur des mobiles français qui remportèrent la seule victoire française à Villersexel en janvier 1871.
JPEG - 81.9 ko
Porte de la Palud

Ici, des travaux d’aménagement de la LGV vous ferons faire une épingle à cheveux. Suivez la route jusqu’à l’entrée de Villersexel. Après un rond point, vous repasserez le pont sur l’Ognon (au-dessus de la base nautique) et vous rejoindrez votre point de départ par la rue du Moulin, sur votre droite.

De retour sur le parking, prenez à droite pour aller admirer le château des Grammont, puis à gauche, pour aller admirer la porte de la Palud.

***

La construction du château : la ville a compté plusieurs châteaux successifs, tous ont été détruits. En 1699, la famille de Grammont fit construire une nouvelle forteresse qui fut entièrement détruite en 1871. En retrait des ruines, un nouveau château de style Louis XIII fut édifié à partir de 1880 par l’architecte Garnier et l’ingénieur Gustave Eiffel.

Visiter le château : les dimanches et jours fériés à 15h30.
On peut y voir notamment un ensemble de tapisseries des Gobelins.

La porte de la Palud : c’est le seul vestige des remparts qui furent détruits lors de la Guerre de Dix ans. Ce porche en forme d’arche est surmonté d’une fenêtre (côté extérieur de la ville) qui est encadrée par deux statues qui représentent les seigneurs de Villersexel : François de la Palud et sa femme.

Voir en ligne : Voir notre article sur Villersexel, petite cité comtoise de caractère


P.-S.

Cistes présentes sur le parcours : 29281, 42377, 68926.



info portfolio

Charolaises à la sortie de Villersexel Après la ferme, prendre à droite Vue depuis l'entrée du bois de Fougeray Fleurs et bourgeons Violette Depuis la route qui longe le bois de Blusseret Affluent de l'Ognon Monument des Cosaques Rue du Moulin 1 Rue du Moulin 2 Entrée du château de Villersexel