Accueil > Paysages > A pas Comté... > Balade à la source du Lison (25)

Balade à la source du Lison (25)

mercredi 15 juillet 2009, par Karine

Durée : 1h
Sans difficulté.

Pour rejoindre la source du Lison, il vous faudra passer par Nans-sous-sainte-Anne, ce qui vous donnera l’occasion de visiter la Taillanderie.

JPEG - 166.5 ko
Grotte sarrazine et bief à sec

Au sortir du parking de la source, passez devant le chalet des souvenirs, prenez à droite et franchissez le Lison en empreintant le pont qui s’offre à vous. Suivez le sentier qui vous mènera à la grotte sarrazine.

La grotte sarrazine est en réalité un immense porche creusé dans le calcaire jurassique moyen. Cette « cathédrale sauvage » mesure 100m de haut et 30m de large. J’en déconseille la visite à ceux qui auraient un torticolis !

Cette grotte se visite un peu, mais l’accès à ses galeries profondes est réservé aux spéléologues expérimentés.

Un bief coule à son pied de temps à autres.

JPEG - 281.3 ko
Source du Lison (vue d’en bas)

Revenez en arrière et après avoir retraversé le Lison, prenez à droite. Le chemin vous mènera rapidement à sa source.

La source du Lison est alimentée par les eaux du plateau et par de nombreuses fissures qui forment des galeries souterraines.

Vous la découvrirez d’abord par le bas, mais n’omettez pas d’accéder à sa partie supérieure. Un passage creusé dans la roche vous permettra d’aller découvrir l’entrée de ses galeries.

La qualité des eaux et de l’air à cet endroit fait qu’on y trouve encore certaines espèces rares, même si elles ont tendance à régresser : le Chabot et le Blageon, la Lamproie de Planer ou encore l’Ecrevisse à pieds blancs pour le milieu aquatique. Des oiseaux rupestres peu fréquents comme le Faucon pèlerin, le Hibou Grand duc ; le Martinet à ventre blanc et le Grand corbeau nichent dans les falaises du site. La source du Lison accueille de nombreuses espèces de rapaces, de pics et de passereaux qui nidifient également dans les massifs forestiers : des oiseaux comme le Busard Saint-Martin, l’Alouette lulu ou le Pie-grièche écorcheur.

Les eaux du plateau suppérieur tombent dans le Creux billard qui sera le dernier point de notre visite. En effet, en quittant la partie supérieure de la source, vous empreinterez le sentier qui monte sur votre droite et vous grimperez jusqu’au creux.

JPEG - 202 ko
Le Creux Billard

L’endroit impressionne pour le cirque qu’il forme devant nous, pour la sonorité qu’il offre au chant des oiseaux et pour les grottes que l’on peut distinguer. Celles-ci nous laissent rêveurs quand on sait qu’elles ont été habitées par des hommes préhistoriques.

Je pense qu’il n’échappe à personne que la qualité de l’air à cet endroit est tout à fait particulière, d’une pureté que l’on retrouve dans le Ballon d’Alsace ou à Foncine-le-haut.

La visite s’achève là et il ne vous reste plus qu’à rejoindre le parking et Nans-sous-sainte-Anne pour déguster son savoureux Comté.

Voir en ligne : la Taillanderie de Nans-sous-sainte-Anne


P.-S.

Sur votre chemin, vous pourrez découvrir la ciste n° 26852.



info portfolio

Porche de la grotte sarrazine (100m de haut) Source du Lison (vue du haut) Chemin d'accès à l'intérieur de la source Cavités de la source du Lison Fond du Creux Billard Caverne préhistorique au Creux Billard