Accueil > Héritages > Grands Hommes > Léopold-Emmanuel BERDOT

Léopold-Emmanuel BERDOT

vendredi 2 janvier 2009, par Mitch

GIF - 494.8 ko

Né à Clairegoutte en 1712, décédé à Montbéliard en 1787.

Léopold-Emmanuel BERDOT fît ses études au Gymnase de Montbéliard, puis à l’Université de Bâle pour s’appliquer aux sciences médicales. En 1731, il soutint une thèse de sa composition De Paronychia et obtint le titre de docteur.

Installé à Montbéliard, il fut nommé médecin et physicien de la principauté. Il fut un des premiers à combattre l’empirisme et les fraudes dans le domaine médical et réussit à dispenser les chirurgiens de l’humiliante obligation de faire les barbes imposée par le règlement.

En 1749, il redécouvre, 150 ans après, les sources salées de Couthenans, oubliées depuis 150 ans, ainsi que des couches d’ardoises et une mine de houille à Coisevaux.

Il réalisa avec son fils aîné une flore de la principauté de Montbéliard « Enumeratio methodica stirpium, in agro Montbelgardensi lectarum » qui comprend près de 800 espèces et un herbier dont les fragments (un seul volume !) recueillis par Charles CONTEJEAN se trouvent aujourd’hui dans le Centre de Conservation du muséum Cuvier.

Ce qu’il reste de ses notes manuscrites est conservé dans la bibliothèque de la Société d’Emulation de Montbéliard.


P.-S.

Merci à Thierry MALVESY, responsable des collections d’Histoire Naturelle au Muséum Cuvier du Musée du Château des Ducs de Wurtemberg, à qui nous devons ce texte et ces clichés