Accueil > Paysages > A pas Comté... > Granges-le-Bourg, aux portes du Paradis (70)

Granges-le-Bourg, aux portes du Paradis (70)

mercredi 23 février 2011, par Karine

JPEG - 271.1 ko
Itinéraire



  • Distance : 8,5km
  • Temps : 2h30
  • Dénivelé : moins de 100m
  • Carte IGN : 3521O

Départ du parking de la mairie à Granges-le-Bourg.

La seigneurie de Granges : Elle regroupait une cinquantaine de villages et de seigneuries vassales. Elle resta indépendante jusqu’au XIIIe siècle, époque à laquelle la lignée s’éteignit et où le comté de Montbéliard fit valoir ses droits. Le château fut détruit lors de la conquête française en 1674. Le village compte encore de nombreux vestiges : la poste était la chapelle saint Césarée, la mairie une salle d’audience dont les caves abritaient des prisonniers. Leurs graffitis sont encore visibles.
JPEG - 274.4 ko
Ruines du château de Granges-le-Bourg

Montez au château et profitez du point de vue à 180° sur les environs. Redescendez au parking et prenez la départementale à droite. Descendez à gauche juste avant le lavoir pour vous rendre à la tuilerie.

La tuilerie de Granges-le-Bourg : Elle date du XVIe siècle et fut complètement enterrée. Elle fait l’objet d’une réfection depuis 2002. Au XVIIIe, l’un des fours a été refait pour produire les 70 000 tuiles nécessaires au toit du presbytère de Granges-la-Ville.

Continuez le chemin en direction de Granges-la-Ville. Rejoignez l’église, longez-la par la gauche, suivez le mur du cimetière et tirez tout droit jusqu’à la Croix de Saint-Pierre. Admirez ses deux faces.

La croix de saint Pierre : Cette croix, située au milieu des champs, date du XIVe siècle. Elle est classée aux monuments historiques. Son originalité tient au fait qu’elle est sculptée des deux côtés. L’église de Granges-la-Ville date du XVIIIe. Elle contient neuf retables.
JPEG - 161.9 ko
SIMCA 1000 : les clichés sur la Haute-Saône ont la vie dure

Revenez à l’église, redescendez la rue et suivez la route jusqu’à une fontaine. Cette dernière se trouve au niveau d’une patte d’oie. Vous prendrez le chemin du milieu et vous le suivrez jusqu’à l’entrée de Mignafans. Quand vous apercevrez les premiers toits du village, tournez à gauche et suivez le chemin jusqu’à Sécenans. Cheminez ensuite le long de la départementale jusqu’à Crevans-et-la-Chapelle-lès-Granges en suivant les symboles rouges représentant l’écusson de Granges-le-Bourg.

La fontaine de Crevans : elle fut construite en 1861 par le luron Félix Grandmougin. Elle est unique dans son genre parce que l’abreuvoir et le rinçoir embrassent l’allée des lavandières. Les trois jours de grande lessive étaient appelés le purgatoire, l’enfer et le paradis. Ces grandes lessives étaient appelées bues.
JPEG - 241.9 ko
Perce-Neige

A Crevans, avant de bifurquer à gauche et de quitter la départementale, faites 30m de plus pour voir la vierge de Georges Oudot et la fontaine aux bassins concentriques.

Les symboles rouges et un agréable chemin vous donneront vue sur la LGV et le cadre bucolique du secteur. Sur la fin, vous apercevrez les ruines du château de Granges-le-Bourg.


P.-S.

Cet itinéraire est une variante d’une fiche éditée par la Communauté de Communes du Pays de Villersexel.



info portfolio

Croix de saint Pierre Maison du Bailli Lavoir de Granges-le-Bourg Tuilerie de Granges-le-Bourg Fours de la tuilerie Exemple de tuile produite à Granges-le-Bourg Eglise de Granges-la-Ville Christ culotté au verso de la croix de saint Pierre Presbytère du XVIIIe siècle à Granges-la-Ville Cour de l'école de Granges-la-Ville et latrines d'autrefois La fontaine de Crevans-et-la-Chapelle-lès-Granges et ses bassins (...) La vierge du sculpteur bisontin Georges Oudot Vue sur les ruines du château de Granges-le-Bourg Ferme à tourelle Gargouilles à Granges-le-Bourg Linteau de la maison du Bailly Maison à meneaux Maison ornée de buis et de houx Vue au nord-est depuis les ruines du château de Granges-le-Bourg Vue au sud-ouest depuis les ruines du château de Granges-le-Bourg Panorama typique de cette randonnée Panorama depuis Crevans sur Sécenans