Accueil > Paysages > A pas Comté... > Voyage dans le temps autour d’Oricourt (70)

Voyage dans le temps autour d’Oricourt (70)

mercredi 16 février 2011, par Mitch

Cette randonnée facile dans la campagne haut-saônoise vous fera découvrir l’une des tombes mégalithiques de la région, ainsi que l’incontournable château médiéval d’Oricourt.

PNG - 1.9 Mo
Itinéraire
  • durée : 2h30
  • distance : 7km
  • dénivelé : 100m
  • carte IGN : 3421 E

Ce parcours est l’un des quatre circuits de randonnée balisés par l’association Borplacal (Bord du Plateau Calcaire) et appelés « Circuits des Monts ». Partant d’Oppenans, il rejoint Aillevans et Oricourt et nous ramène surtout des siècles en arrière.

Oppenans

JPEG - 363.9 ko

La fontaine d’Oppenans (1824)

Le point de départ de la balade est la Mairie d’Oppenans, un petit parking vous permettra d’y laisser votre véhicule.
Vous noterez au passage le clocher situé sur la mairie : en l’absence d’église, c’est là qu’on sonne le tocsin.

Passez le petit pont, le monument aux morts, et vous arrivez de suite sur une place assez large, au centre de la quelle trône une fontaine. Approchez-vous... et lisez : elle date de 1824 ! C’est une des plus anciennes fontaines de ce secteur.

Quelques dizaines de mètres plus loin, un lavoir plus récent d’un demi-siècle marque la croisée des chemins : partez vers la droite, vous reviendrez par là en fin de parcours.

Juste après, vous passerez devant la Ferme d’antan : c’est un petit musée proposé par l’association Borplacal permettant de (re)découvrir les machines agricoles et le matériel hippomobile utilisés dans la région il y a un siècle : araires, battoir de grange, faneuse, botteleuse...
Ce musée est ouvert les dimanche après-midis de l’été ; renseignez-vous auprès de l’Association "Promotion et développement du Borplacal - rue du Pautet - 70000 Noroy-le-Bourg - 03 84 78 71 33.

A la sortie du village, vous emprunterez un chemin agricole goudronné.
A son extrémité, remontez vers la gauche jusqu’à rejoindre la départementale.

Aillevans

Avant de rejoindre le village, un détour par la forêt s’impose : prenez le sentier qui s’enfonce dans les bois, rejoignez le bâtiment que l’on distingue à travers les branches et entrez-y : cet abri a été construit autour d’une tombe mégalithique datant de 3000 ans avant notre ère !

JPEG - 389.9 ko

Les dalles formant le dolmen, impressionnantes.

Le dolmen 1 du bois de Blusseret

Il s’agit d’une tombe collective. Elle était formée d’un grand coffre composé de dalles de pierre et destiné à accueillir les corps. Ce dolmen était enserré dans un tertre de pierres plus petites appelé tumulus.

Les fouilles réalisées en 1973 ont permis de découvrir, entre autres, des offrandes funéraires : perles de cuivre, poignards en silex...

Deux autres tombes similaires ont été découvertes dans les environs proches.

En Franche-Comté, 18 dolmens ou groupes de dolmens ont été recensés. On trouve en Suisse d’autres dolmens de la même époque, ainsi que des menhirs et des alignements de menhirs.

JPEG - 274.3 ko

Le clocher comtois d’Aillevans.

Après avoir repris votre chemin en direction d’Aillevans, vous prendrez la première route à gauche en entrant dans le village ; à la croix de pierre, empruntez le chemin qui part sur la droite et va surplomber le village, vous offrant notamment une vue imprenable sur le clocher comtois du village. Ce n’est pas tous les jours qu’on peut en observer un de haut ! ;-)

Un peu plus loin, vous découvrirez l’ancien cimetière du village. Si l’accès à ce lieu peut expliquer qu’un nouveau cimetière soit utilisé aujourd’hui, vous conviendrez que le charme mélancolique de l’endroit sied au repos de l’âme. Dans sa simplicité, c’est presque un décor de cinéma.
Il est également remarquable que certaines tombes, datant souvent de plus d’un siècle, soient encore entretenues et fleuries.

Oricourt

JPEG - 302.8 ko

Les deux tours et la tourelle du château médiéval, encore debout depuis plus de 800 ans !

Le chemin vous fera ensuite gravir le Mont, puis redescendre tranquillement sur Oricourt, avec une vue d’ensemble sur la vallée : le château, avec ses deux tours hautes de 25m, semble démesuré pour un si petit village !

En s’approchant, même si plusieurs pans de murs tombent en ruine, on peut constater que ce château est plutôt en bon état. Surtout quand on sait qu’il date du XIIe siècle !
Il est possible de visiter le château (et je vous le conseille) ; pour cela, il faut soit venir à la bonne période (de mi-mars à mi-novembre), soit prendre rendez-vous. Tous les renseignements nécessaires sont sur www.oricourt.com.

JPEG - 451.2 ko
Dans le village, vous noterez également certaines constructions qui partagent sans doute une partie de l’histoire du château : ces fenêtres à meneaux sont similaires à celles du logis Rolin, un bâtiment érigé au XVe siècle dans la haute cour du château.

En quittant le village, vous prendrez sur votre droite un chemin forestier qui vous ramènera à Oppenans.



info portfolio