Accueil > Paysages > A pas Comté... > Randonnée Raquettes sur le sentier des Bornes du Lomont (25)

Randonnée Raquettes sur le sentier des Bornes du Lomont (25)

dimanche 22 février 2009, par Eustache

Voici une petite randonnée d’initiation à la raquette par monts et par vaux du côté de la frontière Suisse.

Balisage à suivre : bleu et jaune de la « Randonnée Hérimoncourtoise »

Distance estimée : 3 km
Dénivelé positif estimé : 90 m
Temps de randonnée pour débutants et familles estimé : 2h15 à 2h30

Sur la commune de Villars les Blamont, le départ se fera du parking de chasse de la Villa des Roses.

JPEG - 117.7 ko

JPEG - 50.1 ko

On continue à pied sur la route forestière sur queques centaines de mètres avant de chausser les raquettes à l’entrée des pâtures.

À peu de distance se trouve la loge dite « Poil de Chien ».
Là, il faut suivre les balisage de liaison (deux triangles) qui descend en direction de la Combe Semont.

À l’orée du bosquet, un trio de foyards enlacés nous interpelle par son étonnante silhouette .

JPEG - 47.1 ko

Nous descendons la pâture où l’on peu, par temps dégagé, apercevoir le mont Chasseral.

Avant de rentrer dans la fôret, un autre bouquet d’arbres multiples se distingue par ses branches tentaculaires.

Après quelques centaines de mètres de cheminement dans une forêt de feuillus tous nus, ce sont les résineux qui nous font une haie d’honneur de leurs branches chargées de neige.

Puis l’on débouche dans « la pâture aux narcisses ».
Il ne reste qu’une centaine de mètres avant d’atteindre la Borne 452.

La Borne 452

C’est la plus belle des Bornes de la Principauté de Montbéliard (et la plus haute en altitude : 720 m)

Elle se situe à la limite des communes françaises de Montjoie-le-Château et Villars-lès-Blamont, ainsi que celle de Damvant, en Suisse.

Côté Suisse, on trouve un blason dans lequel est gravé l’ours bernois.

JPEG - 71.2 ko

Côté France, un « F » a été gravé après la Révolution, dans le cartouche ovale qui portait précédemment une fleur de lys.

JPEG - 84.2 ko

Celle-ci avait elle-même remplacé en 1727 l’écusson des Ducs de Würtemberg, au moment du rattachement de la Comté à la province française de Bourgogne.

JPEG - 89.2 ko

Sur le chemin du retour, on joue à saute-frontière avec une jolie série de bornes : tantôt ornées d’un ours, d’une crosse (Evéché de Bâle antérieur à l’Ours Bernois)

JPEG - 66.3 ko

quelques fois cylindriques

JPEG - 60.7 ko

Le sentier est entrecoupé de petits ruisseaux ou ravines qu’il faut enjamber sur des petits ponts de bois...

JPEG - 76 ko

La couche de neige donne un peu de cohésion aux ouvrages, un peu pourris en réalité... Prudence donc, en attendant leur restauration.

JPEG - 80.2 ko

Après une rude montée, on retrouve le chemin agricole qui nous conduit en une demi-heure à notre point de départ...



info portfolio