Accueil > Paysages > A pas Comté... > Randonnée Raquettes d’initiation aux Fontenelles (25)

Randonnée Raquettes d’initiation aux Fontenelles (25)

dimanche 22 février 2009, par Eustache

Une petite couche de poudreuse tombée dans la nuit, et voici l’occasion de proposer aux néophytes une petite balade à raquettes. Juste ce qu’il faut pour une initiation en douceur...

Distance estimée : 2 km
Temps de parcours pour familles et débutants : 1h30 à 1h45

Dans le village des Fontenelles, il faut prendre la direction des Fresses, pour stationner à proximité de la lavogne (impluvium) au carrefour des Fruitières.

JPEG - 104.6 ko

De là, suivre le balisage pédestre bleu et jaune en longeant, par les pâtures, la petite route en direction du bois des Sausses et du Puits du Glaçon.

JPEG - 61.7 ko

À proximité de la maison d’habitation, on peut passer à l’arrière et viser au droit pour rejoindre les grands sapins groupés qui marquent l’entrée du sentier dans la forêt.

A près quelques centaines de mètres de cheminement entre les arbres, le fléchage nous invite à jeter un coup d’oeil à la grotte.

Une étonnante béance s’ouvre devant nous, dans laquelle « il n’est pas recommandé de s’aventurer », mais pas interdit non plus en « engageant notre propre responsabilité »...

JPEG - 61.3 ko

Un panneau informatif nous apprend que :

Un énorme glaçon stalagtite était autrefois observable quasiment toute l’année dans la cavité.

Le réchauffement dû à l’abattage des arbres qui se trouvaient devant l’entrée a interrompu ce phénomène qui ne se reproduit plus qu’occasionnellement.

Au cours des siècles, elle a en outre servi de refuge aux habitants durant les invasions et les guerres, et sous la Révolution aux prêtres réfractaires qui venaient y célébrer la messe.

Une légende dit qu’un souterrain communiquerait avec la cave d’une maison de Frambouhans !

JPEG - 88.2 ko

Le retour se fait par le sentier forestier qui conduit au stade (balisage bleu et jaune).

Mais en sortant de la forêt, il est bien plus agréable de passer par les pâtures.
Avec l’épaisseur de neige, les barbelés sont assez bas pour les franchir aisément.

On remonte une légère pente en suivant le bord du bois.

Les parcelles sont délimitées par des murets ou quelques fois des pierres levées de belle taille.

JPEG - 75.7 ko

On suit la piste d’un lièvre ou d’un renard, et on se surprend même à s’émerveiller de la nôtre dans ces étendues immaculées !

On arrive enfin en vue de la petite route, non loin de notre point de départ...

Très agréable circuit d’initiation pour familles.

JPEG - 30.2 ko


info portfolio