Bermont

lundi 7 février 2011, par Karine, Pivoine

Bermont fait partie du canton de Châtenois-les-Forges dans le Territoire de Belfort. Le village est situé sur une ancienne voie romaine et appartenait au comté de Montbéliard dès le 12 e siècle.

A 7 km de Belfort, cette petite cité comtoise de caractère, d’environ 300 Bermontois (oises), domine la vallée de la Savoureuse et l’autoroute A6.

Proche du parc naturel des Ballons des Vosges, Bermont est traversé par la Douce et la Savoureuse qui prend sa source dans le massif du Ballon d’Alsace.

JPEG - 184.4 ko
JPEG - 182.6 ko

Bermont compte pas moins de 7 ponts. Un des ponts, en grès rouge des Vosges, qui enjambe la Savoureuse (1670), est dû à l’architecte Vauban.
Depuis le Pont-Canal (19-20e siècle) on aperçoit, juchée sur un promontoire rocheux, l’église Saint-Laurent construite au (12e) par l’architecte Genty. L’église est inscrite à l’inventaire des Monuments Historiques depuis juin 1997.

JPEG - 202.1 ko

La nef à bas-côtés est remplacée sous le Second Empire.
Les orgues de 1871 ont été fabriquées par Nicolas Verschneider et Jean-Georges Kremps.

Dans le chœur de l’église, le tableau de l’autel représente Saint-Laurent le patron des pauvres.
L’abside polygonale du 12e siècle comporte cinq pans ornés d’arcs brisés aveugles.

A voir aussi :

Le fort du Bois-d’Oye ou fort Eblé du nom du général Eblé .
Ce grand fort de plan pentagonal a été bâti de 1883 à 1886 en belle maçonnerie de calcaire.

JPEG - 243.2 ko

La petite chapelle Notre-Dame du Chêne, qui renferme la statuette d’une Vierge à l’Enfant, doit son nom au chêne creux du bois d’Oye où elle a été découverte.

JPEG - 250.1 ko
JPEG - 292.7 ko

En flânant dans le village admirer quelques jolies maisons comtoises.


P.-S.

Photos : Karine

Texte : Pivoine



info portfolio