Accueil > Re.créations > Racontotes > Riolettes > rue de l’étoile

rue de l’étoile

mardi 15 septembre 2009, par le riolu

Rue de l’Etoile
Le curé volant

En ce temps là, dans une bourgade du Doubs, le curé se plaignait du manque de foi de ses ouailles ! Il avait beau les exhorter dans ses homélies, tempêter, rien n’y faisait. Il se mit à jeûner tant et tant qu’à la fin il devint léger comme une plume et qu’un soir, alors qu’il était en prières, une petite brise l’emporta et le promena tout autour du village. En voyant le phénomène les gens se signèrent, tombèrent à genoux et dévidèrent nombre de chapelets. Ce curé, qui avait les pieds sur terre, ne crut jamais à ces fariboles, et resta persuadé que si son église est encore pleine actuellement, c’est du à sa foi et à ses prières.
Si vous voulez le voir, levez donc les yeux au ciel. Si vous voyez une comète tomber du ciel, eh bien, c’est l’ame du curé qui descend du ciel sous forme d’étoile. Regardez bien en été, il fait son numéro. Il plonge toujours.

Ndlr : pour avoir des sous afin d’ériger une cité idéale, le curé de Saône, l’abbé Simon, eut l’idée de donner des spectacles de plongeons. Après s’être entraîné sur son lit, il partit en tournée dans toute la France pour des spectacles qui eurent un certain succès.

Le riolu