Accueil > Re.créations > Racontotes > Riolettes > la grande rue

la grande rue

lundi 11 mai 2009, par le riolu

Avez vous une grande rue chez vous ?
Je sais maintenant pourquoi la grande rue de Saone s’appelle ainsi.

Grande rue

JPEG - 64.1 ko

Un ogre passait par là. Il était connu de toute la région pour son appétit pour les enfants. Toutes les mamans cachaient leurs petits sous leur devanti (tablier), dès que ses pas résonnaient dans la rue.
Les mamans en avaient assez de ce monstre qui dévorait leurs enfants, croyait-on ! Il les époirait (épouvanter). Un jour l’une d’elles, toute petite, toute petite, s’aquéra (se facha) prit son vetda (courage) dans ses deux petites menottes et se planta au beau milieu de la vie (chemin), leva les yeux vers les nuages et fixa le géant dans les yeux.
– Vas t’en gros lourdaud, tu fais peur à nos bouèbs (filles), tu fais tourner le lait et pourrir les trouquets (patates).

Debout sur la pointe des pieds, elle foudroyait le géant qui, étreulé (étonné) par une telle volonté, sentit des larmes lui monter dans les yeux et couler, couler, couler. Le lac s’est rempli ce jour là. C’est comme cela que sont nés les marais de Saône. Le géant se sentit rapetisser, rapetisser, comme un gamin pris en faute. Tout épouéri (abasourdi) et penaud, il partit en mouinant (pleurnicher).

Tout le village en liesse, porta en triomphe la petite maman sur ses épaules. Et comme elle dépassait la foule, on lui donna le surnom de GRANDE.
Ainsi est née la rue de la grande.

le riolu