Accueil > Héritages > Savoir faire > L’horloge comtoise

L’horloge comtoise

vendredi 30 janvier 2009, par Karine

Chez Converset, on est horloger depuis trois générations. C’est Sébastien, le petit-fils qui nous a reçus, fier et triste à la fois d’être le dernier fabriquants d’horloges comtoises traditionnelles, c’est-à-dire façonnées à l’ancienne.

Définition

Qu’est-ce qu’une horloge comtoise ?

JPEG - 103.1 ko
L’horloge comtoise s’ouvre entièrement

L’horloge comtoise se compose d’un mécanisme à balancier, d’une caisse (ou « bâti ») et d’un cadran à fronton (en laiton ou en bronze).

Son originalité tient au fait que la partie haute de la caisse s’ouvre complètement pour un accès rapide au mécanisme.

La caisse est réalisée uniquement en bois massif, le fond est composé d’une seule pièce de sapin pour une meilleure résonnance des sonneries du mécanisme, les galbes sont réalisés dans la « masse ».

JPEG - 134.2 ko
Mécanisme « comtois cage fer »

Dernière particularité le mécanisme est bien sûr un mécanisme Comtois cage fer.

Un mécanisme Comtois cage fer, qu’est-ce que c’est ?

Ce mécanisme doit son nom à sa cage et à ses montants en fer. Les rouages en bronze sont montés entres ceux-ci, emboités dans des paliers également en bronze.

I Le travail de l’artisan horloger

1/ L’ébénisterie

Chez Converset, toutes les pièces sont entièrement réalisées à la main. Ce sont eux également qui sculptent les motifs traditionnels ou commandés.

JPEG - 52.8 ko
Travail de sculpture
JPEG - 52.6 ko
Patine

2/ Le mécanisme horloger

Il ne subsiste que deux fabriquants du mécanisme traditionnel « Comtois cage fer », l’un près de Besançon, l’autre dans le Jura, à Morbier.

Comment ce mécanisme fonctionne-t-il ?

JPEG - 115.2 ko
Mécanisme cage fer et balancier animé automate

Il fonctionne grâce à l’attraction de deux poids en fonte d’environ 3,8 kg chacun, reliés par deux ficelles aux rouages du mécanisme et par l’oscillation d’un balancier.

Ce dernier sert de régulateur et sa longueur permet de régler l’avance et le retard. Le poids droit pour les sonneries et le gauche pour les heures. Les poids se remontent par le biais d’une manivelle à partir du cadran et ont une autonomie de 8 à 10 jours.

Il est équipé de deux sonneries, une cloche et un gong ainsi qu’un arrêt de nuit automatique.

3/ L’artiste peintre

Pas de peintre chez Converset, mais un artiste peut réaliser les motifs de votre choix. Les motifs peints étaient souvent inspirés des paysages jurassiens ou des vignes locales.

4/ Le restaurateur

JPEG - 46 ko
Horloges à restaurer

Si le mécanisme « Comtois cage fer » est réputé pour sa longévité (certains ont plus de deux cent ans), le bois travaille et il n’est pas rare qu’arrivent à l’atelier des horloges à restaurer.

JPEG - 113.9 ko
L’atelier fait aussi de la restauration

Panneau du bas en une seule pièce.

JPEG - 97.1 ko
Mécanismes en réfection

5/ Quelques chiffres

Heures de travail : en moyenne 50 heures par horloge

Prix : à partir de 2350 euros pour du sapin

II Les différents balanciers

Il existe trop types de balancier. Le balancier lyre, le balancier lentille et le balancier automate animé.

JPEG - 84.7 ko
Balancier lyre
JPEG - 39 ko
Balancier lentille

III Les différents modèles d’horloges comtoises traditionnelles

1/ La comtoise

Ses caractéristiques : La corniche du dessus est cintrée. Le panneau du bas est monté entre deux traverses et deux montants.

2/ La paysanne

Ses caractéristiques : style rustique avec tête droite et panneau du bas d’une seule pièce.

JPEG - 96 ko
Horloges comtoises

A gauche une comtoise, à droite une paysanne.

3/ La montbéliarde

Ses caractéristiques : c’est la réplique de la Comtoise, en proportions plus réduites. La corniche du dessus est différente, ainsi que la découpe de la traverse de la petite porte.

JPEG - 88.3 ko
Horloge comtoise dite « montbéliarde » à lentille

IV Un petit jeu pour finir !

Quel nom portera le modèle de ces deux caisses ?

JPEG - 97.4 ko
L’atelier Converset

Voir en ligne : Les horloges Converset sont en ligne


P.-S.

La famille Converset organise chaque année en juin des portes ouvertes et participe à de grandes manifestations : salon de l’agriculture (21 février - 1er mars 2009), foire de Paris, etc.



info portfolio

Chariot regroupant les morceaux qui serviront à monter une horloge La comtoise imitant le style Régence Bâti à l'assemblage L'atelier Converset