F

samedi 22 janvier 2005, par Thier, Murie

Dans la même rubrique

  • FABRIQUER DU BOIS : (v. tr.) Le scier et le fendre pour faire du bois de chauffage.
  • FACILE (AVOIR) : (loc.) Pouvoir facilement. « On a facile de constater », « Quand on connaît le modèle, on a facile de voir comment il fut arrangé ».
  • FACON (FAIRE) : (loc.) Venir à bout de. « Il faut l’attacher par les pieds que je vous dit, sans quoi vous n’en ferez jamais façon ».
  • FACONNER : (v. tr.) Eduquer. « Un enfant qu’elle devait élever et façonner ».
  • FAIBLE (TOMBER) : (loc.) S’évanouir.
  • FAYES (ou failles, ou fouailles) : une faye est un long morceau de bois qui va en grossissant et qui se termine en une énorme massue fendue de toutes parts ; dans les fentes sont introduites des lames de bois sec. La préparation des fayes débute un an à l’avance puisqu’elles sont sculptées. Elles doivent s’enflammer vite et facilement, et se consummer lentement. Lors de la fête des fayes, qui est la fête du solstice d’hiver en terre vigneronne, les villageois se retrouvent autour d’un grand brasier où les fayes sont allumées, puis, chacun à son rythme, trace des cercles dans la nuit, c’est ce qu’on appelle tourner les fayes. La fête est célébrée le soir de Noël à Château-Chalon (Jura) et la veille de l’Epiphanie à Mouthier-Haute-Pierre (Doubs). Du latin facula.
  • FAIRE : (v. tr.)
    1. Produire : « - Vous avez combien d’hectares ? » - On en fait encore vingt« _ 2. Elever des bêtes : »On faisait beaucoup de cochons« _ 3. Préparer : Si l’on vous vend des oeufs, »on vous en fait une douzaine".
  • FAIVIOULE : (n. m.) Haricot. De l’italien fagiolo.
  • FASCINE : (n. m.) Fagot de branchage.
  • FASY : (n. m.)
    1. Poussière recueillie après la fabrication du charbon de bois.
    2. Poussière qui reste sur le sol du grenier une fois le foin enlevé. Parfois, elle fut utilisée comme semence.
  • FEUILLE DES SAINTS : (loc.) Images de saints répandues et collées partout dans le village à la fête patronale.
  • FENAUD : (n. m.) Grenier à foin.
  • FEUGNER. V. FEUNER.
  • FEUNER : (v. intr.) Fouiner. Var. FEUGNER.
  • FEVROTER : (v. intr.) Apporter le froid habituel en février. Voir le dicton : « Si février ne févrotte, vient mars qui tout décoche ».
  • FICTIVEMENT : (adj.) Effectivement.
  • FIEINURE : (n. f.) Farine délayée dans du lait. (Montbéliard) Syn. : « Goumeau »
  • FIER : acide. « Elle m’a donné des pommes si fières qu’il m’a fallu rajouter plein de sucre ».
  • FIER-EN-CUL. (loc.) Personne suffisante et prétentieuse. Var. FIER-CUL.
  • FIN : (n. m.) Parcelle de terre. Du latin finis. Voir « Finage ».
  • FINAGE : (n. m.) Territoire d’une commune, ensemble des terres cultivables morcelé en petites parcelles sans clôture. Terme archaïque en français courant mais toujours utilisé en Franche-Comté. Du latin tardif finagium.
  • FOUGNE : (n. f.) Sorte de trident, pour la pêche.
  • FOUGNER : (v. tr.) Piquer avec une fougne.
  • FOUILLIE : (n. f.) Type d’assolement particulier. La fouillie au XVIIIe siècle est une terre pauvre, infructueuse ou pait le bétail ; mise en culture après défrichement.
  • FOULÉ, FOULÉE : (n. m.) Sol de terre battue.
  • FOULERE : (n. f.) Feu de joie.
  • FOUR (FAIRE AU) : Faire le pain à la maison et le cuire au four domestique.
  • FOURGONNER : (v. tr.) Remuer en agitant. « Il fourgonnait le drap dans le feu pour qu’il se consumme ».
  • FOUTRE PERDRER. V. PERDRE.
  • FOYARD : (n. m.) Hêtre, fayard. Du latin fagus.
  • FRACHER : (v. tr.)
    1. Egrener le raisin avec le frachoir.
    2. Picorer (au sens figuré) « J’avais mitraillé les agasses qui venaient fracher les cerises ». Du latin frangere.
  • FRELÉE : (n. f.) Feu de cheminée, flambée. « Il fait cru ce soir, je vais faire une petite frelée ».
  • FRISER : (v. intr.) Roussir. Effet produit sur la végétation par les gelées de printemps.
  • FROGNER : (v. tr.) Remuer des objets sans réflexion, sans ordre, en cherchant quelque chose. « Les sangliers frognent dans les champs pour trouver l’objet de leur convoitise ». Syn. : « Freugner ».
  • FRUITIER : (n. m.) Fromager. D’un terme suisse du canton de Fribourg.
  • FRUITIERE : fromagerie, coopérative. « Les fruitières (ou associations pour la fabrication du fromage dit de Gruyère) sont à peu près spéciales aux montagnes du Jura, bien que la fabrication elle-même soit très évidemment d’origine suisse comme le nom l’indique ».
  • FRUMAILLES (PORTER LES) : (loc.) Inviter au mariage.
  • FUMÉ : (n. m.) Viande que l’on conserve en la fumant dans le Jura ou le Doubs, spécialement dans le « tué ». Voir ce mot.
  • FUT DIT, FUT FAIT : (loc.) Aussitôt dit, aussitôt fait.