V

samedi 22 janvier 2005, par Thier, Murie

Dans la même rubrique

  • VALNER : (v. tr.) Bercer (un enfant).
  • VANETTE : (n. f.) Petite corbeille d’osier où l’on fait lever la pâte à pain. Variante : Vanotte. Synonyme : Grelot
  • VENIR : (v. intr.)
    1. Devenir. « Si tu viens méchante ».
    2. Grandir, se développer. « Le nouveau-né qui venait comme la pâte ». « Ils ne venaient pas si gros », en parlant des légumes.
  • VÉPRAUX : (n. m.) Goûter, pris dans les champs jusqu’à la Saint-Michel. Voir le dicton : « Après la Saint-Michel / Les vépraux montent au ciel »
    Synonyme : Quatre-Heures.
  • VERNE : (n. f.)
    1. Aulne.
    2. Vent du nord-est.
  • VERS : (prép.)
    1. Auprès de, chez (avec un nom de personne). « Il est vers la Paulette ». « Ma femme est ici, elle est vers moi ». Avec mouvement, « J’allais dans la classe de mon père. Après sa retraite, je suis allé vers MM. Bontemps et Melot, ses successeurs ».
    2. Sur (avec un nom de chose). « Elle pose un bol de lait vers le paillasson ».
  • VESPREE : (n. f.) Fin d’après-midi. « C’était une vesprée calme de fin d’automne ». Du latin vespera.
  • VIDER A BOIRE : (loc.) Verser à boire.
  • VIE : (n. f.) Chemin, rue (Haute-Saône et région de Montbéliard). Du latin via, voie.
  • VIEILLE : (n. f.) Lune décroissante.
  • VIEILLERIE : (n. f.) Vieillesse. « C’est la vieillerie, ça ! »
  • VIERGEOTTE : (n. f.) Petite fille participant à la procession du 15 août.
  • VIOSSE : (n. f.) Sale bête ! Injure à un animal, et par extension, terme péjoratif en parlant d’une personne. « Sale viôce, chien répugnant ! », « Elle est trop gâtée, cette gamine... quelle petite viosse celle-là ! ». Variante : Viôce.
  • VITEMENT : (adv.) Vite. « Elle change vitement la vieille lampe contre une neuve ».
  • VOIR : (adv.) Renforce un verbe. « Dites-moi voir ». Du latin verum.
  • VOLANT : (n. m.) Serpe à long manche, avec laquelle on coupe les branchages, « à la volée ».
  • VOUERIE : (n. f.)
    1. Fille facile, femme de mauvaise vie. « Oh, elle n’a pas l’air d’y toucher, quand on la voit à la messe... Mais en fait c’est une vraie vouerie, une roulure de fossé, cette fille » ;
    2. Débauche, fête peu recommandable. « Tu as vu à quelle heure tu rentres ? Tu étais encore en vouerie avec ces filles ! »
  • VOUIVRE : (n. f.) Etre fantastique, sorte de fée qui vit auprès des étangs et ensorcelle les esprits des humains.
    « Ces vouivres qui se baignent dans les ruisseaux et qui, avant d’entrer dans l’eau, déposent sur l’herbe une grosse escarboucle qu’elles portent au front comme un oeil lumineux ».
    Marcel AYME a intitulé un de ses romans « La Vouivre ».
  • VOULOIR : (v. tr.) Aller (équivalent d’un futur), être sur le point de (suivi d’un infinitif). « Il veut pleuvoir », il va pleuvoir. « J’sais pas où ça veut finir ». « Ca veut pas être si beau ». « Les coureurs, ils veulent tirer la langue pour monter ».
  • VOULOIR BIEN : (loc.)
    1. Pouvoir (suivi d’un infinitif) « Qu’on dise tant qu’on voudra qu’il voulait bien guérir sans le secours de mes prières. Je laisse ces athées à leurs pensées, et je garde les miennes qui sont celles d’un croyant ».
    2. Aller (pour exprimer un futur proche) « Si ça continue, elle veut bien finir par tomber ». Synonyme : Vouloir.
  • VOULOIR (NE PAS) : Ne pas être autorisé à. « Tu ne veux pas y aller », tu n’iras pas.