Accueil > Paysages > La faune franc-comtoise > Les papillons du jour (6)

Les papillons du jour (6)

famille des Nymphalidae 2 ( Nacrés & Mélitées)

mardi 30 octobre 2007, par chesnoy

Papillons de taille moyenne à grande, de couleur générale très souvent orange à brun orangé soulignée de taches, de lignes, de points ou de damier noirs. La détermination de ces espèces est mal aisée car il faut souvent pouvoir étudier le dessus et le dessous de l’aile. C’est pourquoi le nombre des espèces représenté ici est très réduit. Il sera complété au fur et à mesure des découvertes avérées.

Le tabbac d’Espagne (Argynnis paphia)

Très répandu en été, c’est le plus grand des nacrés et son envergure peut avoisiner les 70 mm. Le mâle possède trois stries noires épaisses. Le dessous de l’aile postérieure, surtout chez la femelle, a des reflets argentés.

JPEG - 37.4 ko
Photo prise à Baume.

La face inférieure de l’aile postérieure montre ses reflets de nacre.

JPEG - 88.5 ko
Photo prise à Baume

Un mâle reconnaissable à ses 3 lignes noires épaisses sur le dessus de l’aile antérieure.

JPEG - 41.4 ko
Photo prise à Baume.

La femelle ne possède pas les 3 lignes précédemment décrites.

JPEG - 66.3 ko
Photo prise à Dammartin les Templiers

Devinette :
Où est le mâle et où est la femelle ?

JPEG - 26 ko
Photo prise à Dammartin les Templiers.

Document assez rare d’un papillon en vol.

JPEG - 33.8 ko
Photo prise à Baume.

Détail montrant les jolis yeux verts du spécimen.

Le Petit Nacré (Issoria lathonia)

De taille moyenne, ce joli papillon migrateur peut se recontrer partout en France mais il semble devenir de plus en plus rare. Le dessous caractéristique des ses ailes permet son identification. Il vole de mars à octobre et adore les pelouses et les friches.

JPEG - 51.7 ko
Photo prise à Baume
JPEG - 84.6 ko
Photo prise à Baume
JPEG - 49.8 ko
Photo prise à Baume

Le Moyen Nacré (Argynnis addipe)

Jusqu’à 50 mm d’envergure, il affectionne l’orée des forêts ou les clairières. Le dessous de son aile postérieure possède des ocelles (petits ronds) blanches cerclées de brun épais.

JPEG - 47.5 ko
Photo prise à Frasne.

L’absence de lignes épaisses vers le corps signe une femelle.

JPEG - 42.4 ko
Photo prise à Frasne.

La partie inférieure de l’aile permet la détermination. En particulier, les ocelles largement cerclées de brun.

La Mélitée du Plantain (Melitaea cinxia)

Papillon de taille moyenne (45 mm environ d’envergure), c’est l’une des Mélitées les plus communes. Le dessin assez géométrique du dessus de ses ailes rappelle grossièrement un damier. A l’extrémité du dessus de l’aile postérieure, on peut remarquer la présence caractéristique de points noirs dans des rectangles orangés.

JPEG - 50.8 ko
Photo prise à Silley.

Remarquez les points noirs au centre des carrés oranges dans le bas de l’aile postérieure.

JPEG - 35.5 ko
Photo prise à Baume

Souvent les ailes des papillons sont abîmées.

La Mélitée des mélampyres (Mellicta athalia)

Très répandue en Europe, elle manque tout de même dans le Nord-Ouest de la France. Elle fréquente indifféremment les landes ouvertes, les pairies fleuries ou les lisières des bois. Elle vole de mai à août.

JPEG - 50.4 ko
Photo prise à La Cluse
JPEG - 46.3 ko
Photo prise à La Cluse

Voir en ligne : Le monde des insectes