Accueil > Re.créations > Evénements > Le Tour de France 2009 - Blamont (25)

Le Tour de France 2009 - Blamont (25)

dimanche 19 juillet 2009, par Karine

Samedi 18 juillet 2009, le Tour de France emmené par le russe Ivanov était de passage en Franche-Comté.

JPEG - 148.7 ko
Caravane 2

En effet, ce jour-là, les coureurs de la Grande Boucle reliaient Colmar à Besançon.

Non sans émotion, cancoillotte.net s’est rendu à l’entrée de Blamont (25) pour voir les coureurs passer.

La caravane du Tour était annoncée à 13h30. Ponctuels, les camions publicitaires ont distribué aux badauds diverses casquettes et autres porte-clés.

La caravane en elle-même constitue une véritable attraction. Les marques distributrices sont très organisées. Elles comptent généralement chacune cinq véhicules. Le premier, souvent immense, annonce la marque et les autres, munis d’ouvertures latérales à droite ou à gauche, transportent de jeunes personnes chargées de distribuer à la volée des objets plus ou moins discrets à porter...

Après un défilé (parce que c’est presque Carnaval) de cinquante minutes, les véhicules publicitaires laissent la place aux voitures officielles qui transportent notamment les invités du Tour.

JPEG - 166.8 ko
L’arrivée des échappés

Mais, en réalité, ce sont les hélicoptères de France Télévision qui, en passant sur les terres de leur inventeur (voir notre article sur Étienne Oehmichen), ont véritablement prévenu de l’arrivée des échappés d’abord, du peloton ensuite.

Leur ballet aérien a suscité l’enthousiasme du public, ravi de montrer qu’il était venu honorer les coureurs et le régional de l’étape, Christophe Moreau.

Loin de ne compter que des spectateurs franc-comtois, le public était également composé de touristes hollandais ou suisses, eux-mêmes ravis de profiter de l’événement.

Mais revenons à nos coureurs, comme les caméras de France Télévision...

Les douze échappés étaient emmenés par le russe Ivanov, vainqueur à Besançon une heure plus tard.

JPEG - 185.5 ko
Le peloton avec Moreau en bleu à gauche

Le peloton passa six minutes après dans la clameur et l’effervescence, avec à sa tête l’équipe Astana de la vedette Armstrong et Christophe Moreau sur ses terres.

Quelle frustration de les voir passer si vite sans les reconnaître véritablement !

Heureusement, notre photographe, plus grand, a eu le temps de les voir arriver, de les reconnaître et de les photographier !

Belle animation et un peu d’émotion pour le passage de ces athlètes qui séduisent les plus âgés comme les plus jeunes.

En vérité, le Tour est une véritable institution française, une tradition partagée par toute la société, aussi diverse soit-elle dans le pays de Montbéliard.

JPEG - 1.4 Mo
Armstrong et l’équipe Astana dont le vainqueur du Tour 2007 et de l’étape du lendemain : Alberto Contador (tout à gauche)

Le temps, très maussade la veille dans les Vosges et en Alsace s’est montré plus clément en Franche-Comté (pas de pluie, mais de gros nuages gris), voire agréable sur la fin (Besançon était ensoleillée), ce qui, nous l’espérons, donnera envie aux spectateurs télévisuels du Tour de venir découvrir notre verte région. France 2 a visiblement beaucoup apprécié l’arrivée à Besançon et a fourni de magnifiques images de la citadelle et des méandres du Doubs. Dommage qu’après une semaine d’un temps magnifique et chaud, la météo ait encore donné raison aux gens qui pensent qu’il pleut tout le temps dans l’Est.

Aujourd’hui, nouvelle étape semi franc-comtoise avec un départ de Pontarlier sous une caravane de gros nuages.

Voir en ligne : Etienne Oehmichen, l’inventeur de l’hélicoptère



info portfolio

Caravane 1 Caravane 3 Caravane 4 Hélicoptère dans le ciel encore gris Le drapeau comtois salue les échappés Au cœur du peloton Directeurs de course Spectateurs favorables à la lutte anti-dopage