Accueil > Héritages > Légendes > Les pierres à légendes et autres mégalithes remarquables (Jura)

Les pierres à légendes et autres mégalithes remarquables (Jura)

mercredi 26 novembre 2008, par Eustache, dondon

Les pierres à légendes sont nombreuses en Franche-Comté. Elles ont, par leurs particularités (forme évocatrice, position, taille impressionnante...) aiguisé les curiosités, suscité les interrogations, les peurs et vénérations...

Ces pierres ont été façonnées par l’érosion, déplacées par les glaciers, éboulées d’une falaise. Par l’action de l’homme elles ont quelquefois été déplacées, érigées, assemblées ou gravées ; mais malheureusement aussi enfouies, brisées, ou pulvérisées...

Les pierres qui virent : « lai piirre que vire »

En général, ce sont des blocs erratiques déposés par les glaciers lors de leur recul, ou de gros blocs éboulés d’une falaise il y a quelques dizaines de milliers d’années...
La plupart tourneraient sur eux même, tous les cent ans (oui mais quand était-ce-donc la dernière fois...?) à la minuit de Noël... A cette occasion, il est alors possible d’aller chercher un trésor caché dessous.

  • Arinthod
    la Pierre Enon (cirque de Vogna) : Au crépuscule, des fées viennent parfois danser autour de cette énorme roche.
JPEG - 135.2 ko
Arinthod : la Pierre Enon
  • Les Bouchoux (pas de précisions)
  • Chatenois (pas de précisions)
  • Choisey
    La Croix qui Vire : Au hameau de Bon Repos, il existe une croix en pierre appelée la Croix qui vire. Les habitants du pays racontent qu’elle tourne sur elle-même tous les cent ans, à minuit le soir de Noël.
    Un trésor, gardé par un démon serait caché à ses pieds, et les sorciers y auraient tenu leur sabbat.
  • Fétigny et Savigna
    La Pierre Vesvre : Une pierre levée a été signalée entre les deux communes. Elle a été détruite sous la Révolution, puis plus tard réduite à néant à l’explosif...
  • Poligny
    la Pierre qui Vire à mi-côte du Mont Savin.
    Selon la légende, un géant épris d’une bergère de Plasne, village voisin, fut changé en pierre au moment où il allait la rattraper. Les dieux lui ont cependant accordé le droit de se retourner une fois tous les cent ans...
    Également objet de dévotions chrétiennes, elle aurait été partiellement brisée pendant la Révolution...
  • St-Claude
    La Pierre ou Croix qui Vire : à « Etables »
  • Thoirette (pas de précisions)

Les statufiés

  • Bourg-de-Sirod
    Le Rocher des Commères : Le seigneur de Château-Villain avait trois filles en âge de se marier : Berthe, Loïse et Hermance. Mais les demoiselles trouvaient tous les prétendants indignes d’elles...
    Le Châtelain s’en plaignit à la fée Mélusine. Celle-ci pour punir les médisantes et exigeantes commères, les figea en trois statues de pierre pour les faire taire à jamais...
    (L’érosion a déjà eu raison de deux de ces cheminées de fées... la dernière est en sursis...)
JPEG - 193.1 ko
Sirod : Rocher de la Commère
  • Morbier
    Les 3 Commères
    JPEG - 103.5 ko
    Morbier : Les 3 Commères
    JPEG - 106.9 ko
    Morbier : les 3 Commères

Les rochers de Gargantua

  • Cogna
    Il ouvrit la roche de Cogna (entre Cogna et Crillat) pour boire au ruisseau du Drouvenan, tarit sa source, et contraint la vouivre à désormais aller à la fontaine “sous les blanchets”.
  • Poligny
    La Pierre qui Vire du Mont Savin serait due à Gargantua...

Les rochers des Sarrasins

  • Syam
    Les Rochers des Sarrasins : rochers mégalithiques
JPEG - 155.4 ko
Syam : Rochers des Sarrasins

Ensembles mégalithiques à vocation cultuelle

  • Chaux des Crotenay
    Monument cultuel des Abattois
JPEG - 205.4 ko
Chaux des Crotenay : Monument Cultuel des Abattois
  • Foncine le Bas :
    Mycènes : Tumulus
JPEG - 188.3 ko
Foncine le Bas : Le Tumulus Mycènes
  • Foncine le haut
    Mégalithe de la Cheverie
JPEG - 172.4 ko
Foncine le Haut : menhir de la Chevry
  • Sapois
    Delphes : Tumulus
JPEG - 81.6 ko
Sapois : tumulus Delphes
  • St-Germain, Equevillon
    la Pierre Lite (bois de la Fresse)
    On s’accorde généralement à considérer comme un monument du culte druidique le bloc de pierre appelé la Pierre-Lite, qu’on rencontre dans le bois la Fresse, entre Saint-Germain et Mournans.
    Cette pierre, dont il ne reste qu’un tronçon de 2,50m de hauteur, était aussi remarquable par ses dimensions et sa forme que par les légendes dont elle était l’objet.
  • St-Maurice Crillat
    la Pierre d’Autel (à proximité du lac de Bonlieu)
JPEG - 185.7 ko
St-Maurice Crillat : la Pierre d’Autel
  • Vulvoz
    la Pierre du Diable
JPEG - 171.4 ko
Vulvoz : la Pierre du Diable

Autres sites remarquables

  • Ermitage d’Offlanges

(Pierres à légendes de Haute-Saône)
(Pierres à légendes du Doubs & Territoire de Belfort)


P.-S.

Merci à tous les contributeurs...
demyn, olif...

Vous pouvez vous aussi apporter votre contribution (apport ou complément de renseignements ou de photos personnelles) par mail ou sur le forum.... merci d’avance !



info portfolio

Chaux-les-Crotenay : la déesse Alésia