Accueil > Héritages > Légendes > Les pierres à légendes et autres mégalithes remarquables (Haute-Saône)

Les pierres à légendes et autres mégalithes remarquables (Haute-Saône)

mercredi 26 novembre 2008, par Eustache, dondon

Les pierres à légendes sont nombreuses en Franche-Comté.
Elles ont, par leurs particularités (forme évocatrice, position, taille impressionnante...) aiguisé les curiosités, suscité les interrogations, les peurs et vénérations...

Ces pierres ont été façonnées par l’érosion, déplacées par les glaciers, éboulées d’une falaise.
Par l’action de l’homme elles ont quelquefois été déplacées, érigées, assemblées ou gravées ; mais malheureusement aussi enfouies, brisées, ou pulvérisées...

En voici un recensement non exhaustif et évolutif, que vous pourrez nous aider à compléter ou corriger...

Les Pierres qui virent : « lai piirre que vire »

En général, ce sont des blocs erratiques déposés par les glaciers lors de leur recul, ou de gros blocs éboulés d’une falaise il y a quelques dizaines de milliers d’années...
La plupart tourneraient sur eux même, tous les cent ans (oui mais quand était-ce-donc la dernière fois...?) à la minuit de Noël... A cette occasion, il est alors possible d’aller chercher un trésor caché dessous.

  • Champey
    La Pierre qui Tourne se situe dans le bois de Vaux.
  • Chariez
    La Pierre Tournole
  • Colombe-lès-Vesoul
    Dolmen de la Pierre qui Vire, monument néolithique classé à l’IMH en 1976. Sa table circulaire aurait été retaillée.
  • Les Fessey
    la Pierre Mourey selon une deuxième légende du Plateau des Mille-Étangs, elle se baignerait dans l’étang voisin la nuit de Noël...
PNG - 849.5 ko
Les Fessey : la Pierre Mourey
  • Haut-du-Them
  • Melay
  • Melisey
  • Molay
    « La Pierre qui Vire » ou « Pain de Beurre », un rocher imposant, domine le village. Il est cependant possible qu’à l’origine, la Pierre qui Vire désigne un dolmen situé dans la forêt en contre bas du Pain de Beurre...

Les rochers et empreintes du Diable

  • Frotey-les-Vesoul
    Le Sabot aurait appartenu au Diable qui tentait de séduire la jeune épouse du seigneur du château de Montaigu parti en Terre Sainte...
    Ce dernier, revenu juste avant que son épouse succombe aux charmes du Diable déguisé, le fit fuir par la fenêtre. _Dans son élan, il perdit sa chaussure, qui se serait pétrifiée...
JPEG - 151 ko
Frotey les Vesoul : le Sabot du Diable ou de Gargantua
  • St-Valbert
    Les Griffes du Diable : La légende dit que le diable vint un jour tenter l’ermite Saint Valbert qui le repoussa.
    Le diable quitta alors la région, traversant la vallée d’un bond. En s’élançant, il laissa l’empreinte de ses griffes sur le rocher qui lui avait servi d’appui.
PNG - 987.7 ko
Ermitage St-Valbert : Les Griffes du Diable

Sorcières et Sortilèges

  • Argillières
    L’auge de la Sorcière : fâchée, la sorcière aurait frappé l’auge d’un coup de marteau...
JPEG - 139.7 ko
Argillières : L’auge de la Sorcière
  • Aillevillers
    La Pierre de la Caraude : un gros bloc erratique en équilibre évoque le profil d’une sorcière, « caraude » en patois local.
JPEG - 38.8 ko
la Caraude

Les loups

  • La Longine
    Site de la Louvière : Jadis, les louves venaient mettre bas, à l’abri des failles du chaos rocheux.

Les rochers des Sarrasins

  • Frédéric-Fontaine
    La Roche des Sarrasins : Rocher surplombant de 2,5m d’épaisseur et 8m de longueur, formant un abri sous-roche.
JPEG - 108.2 ko
Frédéric-Fontaine : la Roche des Sarrasins
  • Melisey
    Pierre mégalithique des Sarrasins.

Les rochers de Gargantua

  • Vesoul
    La Motte qui domine Vesoul est une hottée de Samson, ou bien un gravois venant de la chaussure de Gargantua.
  • Frotey-les-Vesoul
    Il y aurait oublié son sabot...
JPEG - 151 ko
Frotey les Vesoul : le Sabot du Diable ou de Gargantua

Les pierres gravées

(Pas de données)

Statufiés

(Pas de données)

Autres Mégalithes, et constructions mégalithiques

  • Aroz
    La Pierre Percée : d’un dolmen, monument funéraire, seule subsiste la cloison d’entrée de la chambre mortuaire, percée de son trou d’homme...
  • Colombe-lès-Vesoul (Canton de Noroy-le-Bourg)
    Dolmen de la Pierre qui Vire : monument néolithique classé à l’IMH en 1976. Sa table circulaire aurait été retaillée.
  • Fouvent-Saint-Andoche
    Mégalithe de la Pierre-Percée

Autres sites remarquables

  • Ermitage de St-Valbert

(Pierres à légendes du Doubs & Territoire de Belfort)
(Pierres à légendes du Jura)


P.-S.

Merci à tous les contributeurs...
demyn, olif...

Vous pouvez vous aussi apporter votre contribution (apport ou complément de renseignements ou de photos personnelles) par mail ou sur le forum.... merci d’avance !

« La pierre de la Caraude » est un cliché d’Élodie Jeangey