Accueil > Re.créations > Littérature > Tante Arie, bonne fée et mère Noël

Tante Arie, bonne fée et mère Noël

un livre écrit par Hervé Thiry-Duval

dimanche 5 décembre 2010, par Karine

Ce livre essaie de démêler toutes les interprétations sur les origines de cette fée du Pays de l’Ajoie.

JPEG - 126.9 ko
Tante Arie (image issue du site Le Peuple Féerique)

Si cette fée passe généralement pour une mère Noël, il semblerait qu’elle s’occupe aussi de marier les filles méritantes ou de cuire le pain des laboureurs...

Sa représentation, à cheval sur un âne avec une pèlerine à capuche la rapproche de le déesse gauloise Epona.

Il faut savoir qu’à l’origine, les gens honoraient les fées en leur faisant l’offrande d’un repas en début d’année afin qu’elles prennent soin d’eux en retour. Le temps passant, la légende s’est inversée et maintenant, c’est Tante Arie qui distribue des cadeaux aux enfants... généralement culinaires, sauf s’ils n’avaient pas été sages, auquel cas, Tante Arie savait aussi se faire père Fouettard !

Voir en ligne : Voir l’entretien de l’auteur avec Richard Ely, du Peuple féerique.


P.-S.

Ouvrage paru en 2007 aux éditions Cabédita (CH)
ISBN : 978-2-88295-504-3
Prix : 23 euros