Accueil > Paysages > La République du Saugeais > Les richesses du Saugeais

Les richesses du Saugeais

samedi 10 mars 2007, par Mitch

La nature

La première richesse du Saugeais est son cadre naturel : le Doubs se glisse doucement entre colinnes et forets verdoyantes où il y a de ptrès belles promenades à faire, à pied, en vélo ou en voiture.

Parmi les sites les plus remarquables du Saugeais et des environs :

  • le Crêt Monniot
  • le défilé d’Entreroches
  • les sources de la Loue, du Doubs et du Lison
  • la Grotte de Remonot
  • le cirque de Consolation
  • le Saut du Doubs

Vous trouverez partout des hôtels, gîtes ou chambres d’hôtes pour vous accueillir.

JPEG - 148.5 ko
Le défilé d’entreroches
JPEG - 142.6 ko
Notre Dame de Remonot
JPEG - 170.6 ko
La source de la Loue
JPEG - 172 ko
Les loue, au fond des gorges de Nouailles
JPEG - 147.4 ko
Les magnifiques fermes comtoises des Arces

L’Abbaye de Montbenoit

JPEG - 142.2 ko
L’Abbaye de Montbenoit

La construction de l’Abbaye remonte au XIIe siècle, sous le règne des Sires de Joux. Elle était habitée par des chanoines réguliers de Saint-Augustin venant de Saint-Maurice d’Agaune, en Suisse. Ils étaient une quinzaine, seulement 6 ou 7 pendant les périodes de décadence.

L’ordre n’y régna pas éternellement, notamment au XVe siècle, où l’Abbaye fut donnée en commende (c’est-à-dire dirigée par une personne qui ne faisait pas partie du Clergé).

Au XVIe siècle, sous l’implusion de Ferry CARRONDELET (abbé à Montbenoit de 1515 à 1526) fut construit le splendide choeur de l’Abbaye, avec notamment de magnifiques stalles en chêne sculptées par de nombreux artistes italiens.

JPEG - 82.8 ko
Les armes de Ferry Carrondelet
JPEG - 112.1 ko
Les stalles, datant de la Renaissance

Le monastère fut fermé en 1773. Une partie de ses bâtiments fut ensuite occupée par des écoles dirigées par les Soeurs de la Charité et les Frères de Marie.

Laissée à l’abandon pendant trop longtemps, l’Abbaye s’est beaucoup dégradée : le plâtre tombait des voûtes, il y avait des goutières partout, les murs étaient noirs et verts d’humidité, les salles de réunion étaient inutilisables...

L’Abbé JEANTET réussit alors l’exploit de faire classer monument historique une partie de l’Abbaye et de réunir les fonds nécessaires à la restauration de l’ensemble.

Commencée en 1965 et achevée en 1976, elle permet aujourd’hui aux touristes de visiter l’Eglise, sa Nef, son magnifique choeur, la Chappelle « Ferrée » (du nom de Ferry Carrondelet), la Chappelle des Rois (où certaines reliques des Rois Mages auraient été conservées) et le magnifique Cloître du XIIe siècle.

L’Abbaye de Montbenoit est désormais le monument religieux médiéval le mieux conservé du Doubs.

Pour son oeuvre, l’Abbé JEANTET restera dans l’histoire comme celui des Abbés de Cléron (1443), de Clerval (1484), de Chevreton (1638) et Carrondelet (1515 à 1526).

JPEG - 161.4 ko
Le choeur
JPEG - 113.9 ko
Le cloître

La gastronomie

Situé au coeur du Haut-Doubs, le Saugeais nous offre naturellement les excellents produits comtois :

  • les fromages : Comté, Mont d’Or, Morbier, le Petit Sauge, la Tomme du Mont de Spey...
  • les charcuteries fumées dans les tuyés : jambons, saucisses (goûtez vite la cendrée du Tuyé du Papy Gaby, à Gilley), brési...
JPEG - 111.9 ko
Le Tuyé du Papy Gaby