Accueil > Héritages > Histoire > Chronologie > Préhistoire et Antiquité gallo-romaine

Préhistoire et Antiquité gallo-romaine

lundi 24 janvier 2005, par Thier

Préhistoire

La Franche-Comté offre la succession de tous les faciès culturels de la préhistoire, caractérisée par l’usage de la pierre taillée et de la pierre polie.

  • - 400000 : Datation approximative d’une dent d’enfant découverte à Vergranne (près de Baume-les-Dames) et constituant l’une des premières manifestations de l’existence humaine en Europe. Ce témoignage exceptionnel n’est pas le seul attestant de la vie de l’homme au paléolithique inférieur.
  • - 80000 à - 40000 : Paléolithique moyen.
  • - 40000 à - 10000 : Paléolithique supérieur.
  • - 10000 à - 40000 : Mésolithique.
  • - 4000 à - 2000 environ : Néolithique.

Protohistoire :
Comme partout ailleurs, la protohistoire se différencie de la préhistoire par l’utilisation de métaux : bronze puis fer.

  • - 725 à - 52 : L’âge du fer est partagé entre le premier âge du fer (Hallstatt) et le second âge du fer (La Tène). Cette deuxième période s’acheva avec la fin de la guerre des Gaules en - 52.
JPEG - 54.1 ko

Vestiges romains du square Castan
et de la « Porte noire » à Besançon

L’Antiquité gallo-romaine

Commencée par la conquête de Jules César en - 58, l’Antiquité gallo-romaine perdura jusqu’au moment où la Séquanie romaine fut victime des premières invasions marquant le début du moyen Age : les Alamans en 450.

  • IVe-IIIe siècles avant JC :
    la province des Séquanes est la terre qui donnera naissance à la Franche-Comté. Le peuple gaulois des Séquanes s’installe dans le bas pays et fonde plusieurs camps fortifiés dont Vesontio (Besançon), qui devient capitale et siège d’un gouvernement militaire, puis d’une métropole religieuse, d’où le christianisme se répandit dans toute la région, après le martyre de saint Ferréol et de saint Ferjeux, au IIIe siècle. Les activités reposent sur l’élevage comme en atteste la mise à jour de nombreuses villas et sur l’artisanat (Luxueil étant un important centre de céramique)
  • - 58 : Inquiets de la menace germanique, les Séquanes appellent à l’aide les Romains. César, au cours de sa campagne contre Arioviste, rejette les Germains au-delà du Rhin et occupe Vesontio.
  • - 52 : Soulèvement général de la Gaule contre César. Les Séquanes participent à l’insurrection dirigée par Vercingétorix, sont vaincus à Alesia et doivent se soumettre à la Gaule romaine.
  • - 51 : La paix romaine s’étend sur la Séquanie comme sur toute la Gaule.
  • 21 : Insurrection à laquelle les Séquanes participent. Leur territoire est ravagé.
  • 68 : Révolte de Vindex. Bataille de Besançon.
  • 70 : Les Séquanes, demeurés loyaux envers Rome, battent les Lingons de Sabinus.
  • Entre 161 et 180 : Intervention de Marc Aurèle dans des troubles survenant chez les Séquanes.
  • Après 285 : Constitution de la province de Grande Séquanie.
  • 346 : Pancharius, évêque de Besançon.
  • 360 : Julien à Besançon.
  • Vers 430 - vers 513 : Les trois Pères du jura : Romain, Lupicin, Oyend.
JPEG - 70.6 ko

Les saints Ferréol et Ferjeux