Accueil > Re.créations > Racontotes > Poèmes > Le Pays de Montbéliard

Le Pays de Montbéliard

jeudi 24 octobre 2013, par Daniel Hazemann

Ce beau Pays chargé d’histoire
Avec son fabuleux terroir
Et son magnifique château
Perché tout en haut
Sur son piton rocheux,
Qui se découpe dans le ciel bleu
Accroché dans le ciel
Comme un nid d’hirondelle
Protégé par ses remparts
Qui attendrissent mon regard.
Quand Le château est illuminé
Dans l’obscurité
Il est d’une grande beauté
Et nous invite à rêver.
La place des halles
Par sa beauté nous régale
On y trouve la pierre à poisson
Pas très loin du carré piéton.
Mine de rien
Le vieux temple St Martin
Fleuron des protestants
A plus de quatre cents ans
Et abrite tous les ans
Le marché de Noël ou l’on se rend
En famille ou entre copains
Sans penser au lendemain
Avec son ambiance festive
Que le vin chaud ravive,
Sur le fronton de la mairie
Y est inscrit
« Dieu seul est mon appuy »
Devise du Pays de la tante Airie
Une légende bien d’ici
Pour le bonheur des petits.
L’expression Oïwah
Connue dans le Pays de Montbéliard
Que j’emploie très souvent
Très naturellement
Qui résonne comme un Carillon
Et vibre sans modération
A la manière d‘un diapason
Au plus profond de moi
Et je ne me lasse pas
D’employer cette expression.
Le Diairi qui chante les chansons
Avec beaucoup de passion
De notre joli folklore
Qui vaut de l’or.
Les Boitchu et ses compagnons
Qui maintiennent les traditions
De cette délicieuse saucisse
Avec son médaillon
Qui est un véritable délice
En toute occasion.
Cette une cité princière
Ou régnèrent les Wurtemberg
La comtesse Henriette
Avec sa tour si coquette
Ce château imposant
Est très rassurant
Pour les habitants de Montbéliard
Proche du Mont-Bart
Ou l’Allan apporte sa fraîcheur
Au près-la-rose orné de milliers de fleurs
Qui fait la joie et le bonheur
De centaines de promeneurs
Qu’il fait bon flâner
Au coin des rues et ruelles
Par de belles journées d’été
On aperçoit la sentinelle
Qui veille sur la cité
En se laissant admirer
Je suis vraiment ravi
D’habiter ce beau Pays

Daniel HAZEMANN