Accueil > Re.créations > Littérature > « La chair des objets », par Colette Foisy

« La chair des objets », par Colette Foisy

mardi 20 novembre 2012, par Mitch

Pour vous présenter le dernier livre de Colette Foisy, La chair des objets, il suffit de reprendre le texte de la quatrième de couverture :
« Objets utiles ou futiles, outils agricoles obsolètes conservés en pensant qu’un jour ils pourraient servir encore : tous font actuellement le bonheur des écomusées.
Puisque ce quotidien attire des visiteurs, je me dois de vous le raconter même si cela n’a rien d’étonnant, rien d’exceptionnel, rien d’exotique.
Ici un coupe-racines rouillé, là un van en osier ; au fond de l’étable – où depuis belle lurette aucun animal n’a mis les sabots – une sarcleuse et un entonnoir à vendange. Dehors une râteleuse à foin avec ses longues dents recourbées. Dans de vieux placards un tonnelet-gourde, des sabots, une balance et un peson (appelé aussi levraut), un porte-graisse, un ensemble de toilette, des cardes, un dévidoir à laine, un fer à repasser en fonte, etc.
Toutes ces choses possèdent une histoire particulière souvent émouvante et je suis persuadée que cet inventaire ravivera dans vos mémoires des instants momentanément enfouis.
 »

Après « Derniers sabots en Val d’Amour » paru en 2001 et « Tu te souviens » en 2008, on retrouve là encore le monde rural des années cinquante. Colette surfe sur la vague de la nostalgie, sur les souvenirs qu’il nous faut laisser aux générations futures et cela elle le fait très bien avec tendresse et simplicité. Dans un style vivant, sans fioritures, elle sait nous prendre par la main et nous entraîner dans son enfance, le tout ponctué de mots en patois.

JPEG - 73.4 ko

P.-S.

La chair des objets est disponible chez l’auteure à Villers-Farlay (CP 39600),
6 rue des Couchants (tél 03846204) – e-mail,
ou aux Éditions du Vendredi (site www.leseditionsduvendredi.com),
dans les magasins de presse, librairies, et les commerces du Val d’Amour.
Prix : 12 €
Pour les lecteurs du Canard, les frais de port sont pris en charge par l’auteur.