Accueil > Héritages > Histoire > Le lion Peugeot : comtois, mais pas toujours

Le lion Peugeot : comtois, mais pas toujours

mardi 15 mai 2007, par Mitch

La naissance du Lion Peugeot

JPEG - 253.9 ko
1858

Elle remonte à 1847, bien avant l’automobile.

Dessiné à la demande des frères Peugeot, le roi des animaux devait symboliser les trois qualités des lames de scies Peugeot : la dureté des dents, la souplesse de la lame, et la vitesse de la coupe.

Il apparaît pour la première fois en 1850 sur la flèche « Peugeot frères ».

Ce logo sera déposé en 1858, avec ou sans flèche.

Cet emblème marquera ensuite les outils fabriqués par la marque : une empreinte d’un lion marque les outils de première qualité.
Pour ceux de seconde et troisième catégorie, l’empreinte est respectivement remplacée par un croissant de lune et une main d’homme.

1889 : la première automobile Peugeot ne porte pas le lion

1889 est une année historique pour la marque, avec la présentation de la première automobile portant le nom de Peugeot.

Il s’agit d’un tricycle, fruit de la collaboration de Léon Serpollet, le grand spécialiste de la vapeur, avec Armand Peugeot, qui pressent le formidable potentiel de l’automobile.

Si le lion continue à marquer les outils et les cycles Peugeot à cette époque, seul figure le nom de « Peugeot » avec un lettrage à l’ancienne sur la carrosserie du nouveau modèle.

Ce n’est qu’à partir de 1905 que le lion sera présent sur les voitures « Lion Peugeot » fabriquées par Peugeot Frères.

JPEG - 149.2 ko
1925

L’entre deux guerres : les oeuvres d’art

Suite à la fusion, en 1910, entre les activités cycles et automobiles, la société « Automobiles et Cycles Peugeot » apposera simplement le lettrage PEUGEOT à l’ancienne sur ses automobiles.

Sur certains modèles, des lions
« officieux » font leur apparition : le lion Baudichon (1923) et le lion Marx (1925), du nom de leurs sculpteurs, sont de véritables œuvres d’art.

Il faudra pourtant attendre jusqu’en 1933, avec la 601, pour qu’un lion plus réaliste (mais limité à la gueule) orne les capots des modèles réalisés en usine. On retrouvera ensuite cette sculpture sur les séries 2 et 3 notamment les 203 et les 403

JPEG - 178.7 ko
1955

1948 : le premier lion héraldique

Le lion héraldique fait son apparition sur la 203, nouvelle voiture conçue cette année là.

Il se redresse sur ses pattes arrières pour adopter la posture familière du lion héraldique des armes de Franche-Comté, berceau de l’entreprise.

Vers la fin des années 50, ce lion héraldique apparaît dans un écu triangulaire avec lettrage ’bâtons’ sur les radiateurs des Peugeot, notamment la 403 et 404.

Le lion sur le capot continuera à orner les voitures jusqu’à sa suppression en 1959.

JPEG - 107.6 ko
1960

1960 : tout en gueule et en crinière

Devenue une holding sous le nom de Peugeot S.A, la Marque change de logo : seule la tête du lion animalier est reprise dans un écu triangulaire.

Trois ans plus tard, la tête de lion est encadrée dans un carré, formant un ensemble bloc-marque, comme le logotype d’aujourd’hui.

Malgré ce changement les calandres des voitures de l’époque continuent à porter le lion héraldique, comme l’illustre l’image ci-dessous du logo de 1970.

1976 : le « lion fil », à nouveau héraldique

En 1976, une nouvelle structure, la holding PSA Peugeot-Citroën, regroupe les deux Marques Peugeot et Citroën. Le Groupe rachète ensuite Chrysler Corporation. Autant d’événements qui sont de nature à troubler l’identité de la marque Peugeot.

Pour renforcer son image, Peugeot revient à son lion héraldique, avec un dessin épuré : c’est le « lion fil ».

La meilleure ambassadrice de cette nouvelle identité visuelle sera la 205, commercialisée avec succès à partir de 1983.

1998 : le félin s’affirme

JPEG - 7.3 ko
1999

L’identité visuelle de Peugeot évolue encore : les pattes, replacées sur un même plan, renforcent la puissance et l’équilibre du félin ; l’œil bleu et perçant symbolise la vision à long terme de la Marque.

Baptisé « Blue Brand », le logo évolue encore en 2002 pour mieux refléter les ambitions de la Marque Peugeot. Toujours plein et métallisé, il s’embellit de noir qui est joint au bleu pour marquer l’ombre portée du lion.

Equilibré dans ses formes et ses proportions, le logo et la Marque automobile sont désormais indissociables : l’union fait la force.

Sur les véhicules, le lion est désormais apposé à la fois à l’avant et à l’arrière.

JPEG - 7.4 ko
2010

2010 : un nouveau lion plus agressif

S’il garde la posture du lion héraldique, ce nouveau logo se veut plus agressif :

  • il a perdu sa langue mais a gagné des crocs ;
  • il a gardé ses griffes ;
  • sa gueule est un peu plus en avant, comme s’il attaquait ;
  • la ligne en relief, de sa patte arrière à sa patte avant, renforce cet effet de mouvement.

Avec la sortie de ce nouveau lion, Peugeot propose un site web dédié à sa nouvelle image. Très interractif et visuel, il présente notamment une vidéo qui illustre tout l’histoire du lion :


Sources : www.peugeot.com



info portfolio

1880 1933 1936 1948 1965 1970 1980 1998 2002 2010