Accueil > Héritages > Grands Hommes > Charles CONTEJEAN > Charles Louis CONTEJEAN, soldat de la science

Charles Louis CONTEJEAN, soldat de la science

mardi 18 janvier 2011, par Mitch

Charles Louis Contejean (1824-1907) était un savant oublié. Thierry Malvesy a voulu tirer de l’ombre ce « soldat de la science ».

PNG - 550.6 ko

Si la science progresse grâce à des génies universels tels que Georges Cuvier, Charles Darwin ou Alfred Wegener, elle avance aussi grâce au travail plus obscur de nombreux chercheurs qui accumulent les observations et les interprétations à l’échelle locale ou régionale.

Même s’il revient aux génies de faire jaillir une lumière nouvelle, le mérite de ces travailleurs plus modestes n’en est pas moins grand, et leur rôle est essentiel. Charles Louis Contejean fait partie de cette catégorie de scientifiques, ces chercheurs qui ont fait avancer les sciences par un travail de terrain acharné et compétent.

Né en 1824 alors que Cuvier s’interrogeait sur les « révolutions du globe », il mourut en 1907, quand Ernest Rutherford posait les bases des datations radiométriques qui permettront enfin de donner un âge précis aux ères géologiques.

Contejean fut parmi les derniers naturalistes universels, capables d’exceller dans de nombreuses disciplines. S’il fut professeur de géologie et de zoologie en Université, ces deux passions furent la botanique et la climatologie, et son combat fut de défendre le patois montbéliardais. Autant de domaines auxquels il a apporté de nombreuses contributions. Mais grâce à cette centaine de publications, Contejean nous montre surtout que seuls les écrits restent.

Thierry Malvesy fait revivre un homme a la personnalité forte mais attachante, dont la vie et l’oeuvre correspondent à une période de grandes transformations dans les sciences.


P.-S.

Cet ouvrage, publié fin 2010, est disponible en librairie, dans les musées de Montbéliard, ou par correspondance grâce à ce bon de commande.