Accueil > Paysages > A pas Comté... > Le Fort Dorsner - Giromagny (90)

Le Fort Dorsner - Giromagny (90)

dimanche 19 décembre 2010, par Karine

JPEG - 225.8 ko
Itinéraire



  • Distance : 6,5km
  • Temps : 2h
  • Dénivelé : 125m
  • Carte IGN : 3520 ET

Si vous n’avez pas de raquettes, vous pourrez en louer à Chaux au tarif de six euros la journée. Le magasin Ski and surf est ouvert tous les jours de 9h à 18h.

Juste après le magasin (situé Grand rue), vous aurez une voie de stockage et vous tournerez à gauche en suivant la direction du stade.

JPEG - 157.2 ko
Etang d’Amont à Chaux

Vous laisserez votre véhicule au stade de Chaux et chausserez vos raquettes avant de monter dans la forêt en suivant les ronds rouges.

A proximité de votre point de départ, à peine entré dans le bois, faites un détour de 50m sur votre gauche pour vous rendre au Charnier de Bellevue. Trois Résistants du maquis de Plancher ont été abattus là par l’Occupant allemand à la fin de la seconde guerre mondiale.

Votre ascension sera régulière et s’arrêtera lorsque vous arriverez sur un sentier perpendiculaire.

Prenez à gauche et suivez les ronds rouges jusqu’à apercevoir un pont en bois sur votre droite. Passez dessus, descendez la petite bosse, tournez un peu à gauche et reprenez le large chemin qui se présentera sur votre droite. Montez-le jusqu’à déboucher sur un parking. Poursuivez votre ascension en suivant le S que forme le chemin et poussez jusqu’à l’entrée du Fort Dorsner. De là, vous aurez vue sur Chaux, le Salbert, Belfort, le massif du Jura et les Alpes (avec un peu de chance).

JPEG - 120.5 ko
Panorama de l’entrée du Fort Dorsner


Le Fort Dorsner : cet édifice militaire construit entre 1875 et 1879 porte le nom d’un général d’Empire. Construit dans le but de protéger la France de ses voisins de l’Est, il fait partie du rideau de défense de la Haute Moselle.

A l’origine, il devait accueillir 650 hommes et 50 pièces d’artillerie.
Il subit deux réaménagements : le premier en 1888 avec l’ajout de magasins et le renforcement des caponnières. Le deuxième eut lieu pendant la Première Guerre Mondiale. On ajouta un abri-caverne et des observatoires. Ses tourelles sont les premières de type Mougin a avoir vu le jour en 1881. Le fort n’aura jamais vraiment servi.

En 1940, on tira quelques projectiles sur les troupes allemandes avant de se rendre. Les tourelles seront fondues par les Allemands. Le fort sera repris à l’Occupant en novembre 1944 par le 411e RTA.

Aujourd’hui, le fort est entretenu et il se visite (en été).

Suivez les fossés jusqu’à l’entrée du bois. Avant la caserne abandonnée, descendez à droite et rejoignez le grand chemin que vous prendrez cette fois-ci dans le sens de la descente jusqu’aux étangs de la Charbonnière.

La pisciculture Beaume : les étangs du Droz appartiennent à une pisciculture qui élève et vend du poisson à destination des nombreux étangs de la région. Un magasin est en cours de construction, vous pourrez bientôt aller acheter vos truites ou vos carpes.
JPEG - 117.6 ko
Etang du Droz

Le large chemin qui traversera les pâturages, vous fera passer entre l’étang d’Amont et l’étang d’Avau. Suivez-le et remontez ensuite sur la crête de la colline. Au carrefour, prenez tout droit, puis la première à gauche. Tirez tout droit jusqu’à votre point de départ.

Voir en ligne : Ski and surf, loueur de raquettes et de skis.


P.-S.

Pour visiter le Fort Dorsner :

  • Tous les dimanches de juillet, jusque mi-septembre, de 14h00 à 18h00. (Fermeture des entrées à 17h15) Visite libre (parcours fléché et renseigné) : 3 euros (gratuit pour les - de 12 ans)
  • Visite guidée de 2h sur rdv (d’avril à fin octobre) : 30,00 € par groupe de 1 à 40 personnes.
  • Rendez-vous à prendre par téléphone au : 06 71 01 84 28 ou 06 22 48 82 46


info portfolio

Vue depuis le Fort Dorsner Une des chèvres qui habitent et entretiennent le fort