Accueil > Paysages > A pas Comté... > Les cascades du Hérisson (39)

Les cascades du Hérisson (39)

vendredi 28 mai 2010, par Karine

Plusieurs possibilités de parking s’offrent à vous :

  • Un au bas des cascades, accessible depuis Doucier (payant 4 €).
  • Un au niveau de Menétrux-en-Joux et du château Garnier
  • Un près de Bonlieu au niveau du Saut de la Forge
  • Un à proximité du hameau de La Fromagerie et du moulin Jeunet
  • Deux au sommet : parking d’Ilay et parking du Saut Girard

Le sentier étant parfois glissant, n’oubliez pas de bien vous chausser.

L’ascension depuis le bas des cascades :

JPEG - 217.4 ko
L’Eventail
  • Les ruines du moulin Jacquand : construit en 1482, son activité cessa en 1802. Ce moulin était dédié à la farine. Deux autres furent construits à côté, pour la farine, mais aussi pour battre le chanvre.
  • La tuffière : typique du massif du Jura, la tuffière est formée de concrétions dues au dépôt de sédiments calcaires véhiculés par l’eau.
  • L’Eventail : c’est la plus grande cascade du Hérisson avec 65m de hauteur.
  • La grotte de Lacuzon : le chemin qui y mène est fermé pour cause d’éboulements. Elle est néanmoins visible depuis le sentier.

Chair, qu’as-tu peur ? Ne faut-il pas que tu pourrisses ?



Lacuzon : Claude Prost de son vrai nom a été surnommé Lacuzon, ce qui signifie « le souci » en franc-comtois en raison de son caractère taciturne. Ce héros de l’indépendance franc-comtoise naquit à Longchaumois en 1607 et mourut en 1681. D’abord commerçant à Saint-Claude, il prend les armes contre l’envahisseur français dès 1636 dans le Bugey. Le traité de Westphalie mettra provisoirement fin à son activité militaire. Il reprendra les armes en 1668 contre Louis XIV. En 1674, la résistance s’essouffle et Louis XIV prend possession de Besançon. L’indépendantiste s’exile en Italie. Même si cette grotte porte son nom, il est fort peu probable que le héros y ait séjourné.

  • Le Grand Saut : cascade de 60m de haut qui n’est pas très visible, mais dont le belvédère ouvre notre regard sur la vallée du Hérisson.
  • Le Gour bleu
    JPEG - 163.9 ko
    Le Gour bleu
  • Le château Garnier : moulin construit à la fin du XVe siècle, racheté et rebaptisé « château ».
  • Le Saut de la forge : la forge fut construite pas des moines cisterciens en 1450. Baptisé Saut de la Boille du mot franc comtois qui désigne un contenant arrondi. La forge fonctionna jusqu’en 1489, année qui la vit partir en fumée. Remise en service en 1656 comme moulin, elle redevint forge et fonctionna très bien jusqu’en 1833 où elle perdit de sa compétitivité.
  • Le moulin Jeunet : baptisé Moulin de Frasnois au XVe siècle. Détruit en 1635, remis en service en 1663, elle fut à nouveau détruite en 1875.
  • Le Saut Girard
    JPEG - 161.6 ko
    Sous le Saut Girard

Balade agréable dans un lieu unique en son genre et témoin d’une activité intense tout au long des siècles.

***

Bon à savoir

La Maison des cascades organise un jeu de piste pour les enfants intitulé A la recherche du dernier trésor de la Dame Blanche...

Le parking est payant tous les jours en juin-juillet-août et les week-ends d’avril et mai. L’argent ainsi perçu sert à financer l’entretien du sentier et sa sécurisation.

Des bistrots sont présents tout au long du parcours.

Les cascades sont plus impressionnantes les lendemains d’orage.

Voir en ligne : Le site officiel des cascades du Hérisson


P.-S.

Cistes n° 41231, 45688, 41192.



info portfolio

Grotte Lacuzon Le Saut de la forge Le Saut Girard 2 Benoîte des ruisseaux Fleur 2 Lynx Goûter jurassien Le Hérisson Vue depuis le sommet de l'Eventail