Accueil > Paysages > Petites Cités Comtoises de Caractère > Saint-Hippolyte

Saint-Hippolyte

mardi 2 mars 2010, par Pivoine

Saint-Hippolyte, charmante cité de caractère, est située à quelques kilomètres de la frontière Suisse et à environ 32 kilomètres de Montbéliard. Elle est blottie au cœur d’un environnement paisible et verdoyant au confluent du Doubs et du Dessoubre et entre monts et falaises.

JPEG - 280.9 ko

D’aucuns qualifient avec juste raison cette pittoresque petite ville médiévale de paradis pour pêcheurs et randonneurs.

Saint-Hippolyte, traversée par le GR5, est le départ de multiples randonnées pédestres, offrant ainsi la possibilité aux nombreux amoureux de la nature d’apercevoir tout le long des sentiers balisés de jolis points de vue, d’apprécier flore et faune et divers paysages.

Les amateurs de vieilles pierres ne sont pas lésés quand ils partent à la découverte d’un beau passé architectural que recèle cette cité remplie d’histoire, qui au fil du temps, a su conserver ses ruelles étroites bordées de maisons à encorbellement, à tourelles, aux fenêtres à meneaux, géminées ou en accolade et ses fontaines.

JPEG - 228 ko
JPEG - 148.8 ko

Par-delà le pont enjambant le Doubs, l’ancien couvent des Ursulines du 18e siècle abrite aujourd’hui la gendarmerie, une école et une bibliothèque.

JPEG - 232.8 ko
JPEG - 102.2 ko

L’église collégiale et paroissiale coiffé d’un toit à l’impériale du début du 14e siècle, plusieurs fois remaniée, construite grâce à jean II de la Roche, est connue pour avoir protégé de 1418 à 1452 le suaire du Christ actuellement conservé à Turin. Cette église dédiée à Notre Dame de l’Assomption renferme un aigle-lutrin en bois doré sculpté du 17e siècle.

JPEG - 128.4 ko

Le sol est pavé de dalles funéraires du 13e au 15e siècle. Les plus anciennes sont celles de Marguerite de Neufchâtel de Bourgogne et de Mahaut de Montfaucon situées devant la table de communion.

JPEG - 244 ko

La restauration en 1994 à l’intérieur de l’église a mis en évidence deux figures humaines, une tête de bœuf et une tête de bélier.

Ne pas repartir sans faire provision de la fameuse saucisse de Saint- Hippolyte appréciée par les Saint-Hippolytains (nes).


P.-S.

Remerciements à Me Marie-Lise Arcis de l’office de Tourisme, place de l’Hôtel de ville.



info portfolio