Champlitte

samedi 31 octobre 2009, par Pivoine

Située à la frontière de la Bourgogne et de la Champagne Champlitte, blottie au milieu d’un vignoble et de pelouses sèches, surplombe la rivière Le salon.

C’est la commune la plus étendue de Haute-Saône. Les Chanitois sont fiers de faire partie des Petites Cités Comtoises de Caractère. Il suffit de flâner dans les rues pour comprendre leur attachement à ce charmant bourg tranquille aux origines lointaines. En été 2009, de nombreux portraits de Chanitois accrochés çà et là sur les murs de la ville nous invitaient à découvrir leur patrimoine culturel et touristique.

JPEG - 1.1 Mo
Place des Halles

Ne pas manquer la place des Halles, le cœur de Champlitte, où trône une jolie fontaine à obélisque, et tout en musardant dans les ruelles, dont certaines encore pavées, admirer les maisons vigneronnes ou les maisons bourgeoises du XVI et XVIII e siècles,

JPEG - 289.1 ko
Maison dite espagnole

la maison Renaissance dite espagnole, les tours de défense (tour Charles Quint et tour des Annonciades), les façades ornées de statues, les fenêtres à meneaux, le couvent des Augustins fondé en 1399 ou l’église Saint-Christophe flanquée d’une tour gothique du XVI e siècle.

Jusqu’à la crise du phylloxéra, Champlitte était un important pays vinicole de 600 hectares. Aujourd’hui moins de 40 hectares donnent un vin de qualité commercialisé sous l’appellation Vin de Pays de Franche-Comté « Les Coteaux de Champlitte ».

JPEG - 589.4 ko
Vignoble de Champlitte

Chaque année le 22 janvier, les Chatinois fêtent avec faste Saint- Vincent le patron des vignerons.

A découvrir aussi les lavières, lieu-dit où on extrayait les laves, petites pierres plates de roche calcaire utilisées pour la couverture des toits. Aujourd’hui c’est un lieu de promenade avec sentiers, murgers et clos de vignes en pierres sèches.

JPEG - 603 ko
Vue sur les toits

Et comment quitter Champlitte sans prendre le temps de visiter l’iimposant château qui abrite depuis 1957, grâce à Albert et Félicie Demard, trois intéressants musées dont celui des arts et traditions populaires. Musée ethnographique principalement consacré à la société paysanne de la fin du XIX siècle jusqu’au début de la Première Guerre Mondiale.

JPEG - 926 ko

Photos : Pivoine


P.-S.

JPEG - 281.8 ko
Office de Tourisme

Office de Tourisme : Rue de la république



info portfolio

Maison bourgeoise Fontaine statuette Eglise Saint-Christophe Fenêtre à meneau Hôtel Grillot 18e Tour des Annonciades Vierge aux orants sur façade maison Panneau pelouses sèches Entrée de grange du 19 e siècle Porte de grange Fontaine à obélisque