Accueil > Saveurs > Produits du terroir > Bières comtoises > La Griffe du Lion

La Griffe du Lion

dimanche 23 janvier 2005, par Thier

La Griffe du Lion

C’est historique : la première mouture de « La Griffe du Lion » a vu le jour le 3 mars 2004 à Bletterans, dans le Jura.
Cette nouvelle bière est la descendante directe de la légendaire bière de Sochaux, disparue en 1979 avec la fermeture de la brasserie. C’est d’ailleurs dans cette ville qu’elle a été lancée, lors du Salon des bières artisanales de Franche-Comté, qui s’est tenu pour la première fois les 3 et 4 avril 2004.

La digne héritière de l’antique bière de Sochaux

A l’origine de cette renaissance, Stéphane GROS, agent de l’Office du Tourisme de Montbéliard et ancien propriétaire du magasin « Au rendez-vous comtois ». Il a toujours voulu recréer la bière de Sochaux, mais pensait que ce projet n’était qu’une chimère. Jusqu’au jour où il rencontre Bruno Mangin, le directeur de la brasserie Rouget-de-Lisle, qui lui confie avoir du mal à vendre ses produits sur le Pays de Montbéliard. Stéphane pense alors avoir trouvé la solution : créer une bière de caractère, typique du Pays de Montbéliard, une bière du coin.
Pour mener à bien ce projet, il fait justement appel à un spécialiste local, en la personne de Michel SAINTOUX, président de l’Amicale des anciens de la brasserie de Sochaux. Ce dernier a fait ses études à l’école de brasserie de Nancy et a travaillé pendant plus de 20 ans dans la brasserie sochalienne jusqu’à sa fermeture le 1er janvier 1979. Avec ses anciens collègues, il a donc suivi scrupuleusement la fabrication de « La Griffe du Lion » et distillé ses conseils afin d’obtenir « une bière blonde, peu pasteurisée, entre 5 et 6° d’alcool, peu houblonnée. Une bière qui donne envie d’en reprendre une autre, pas une bière trop forte. »
Grâce au savoir faire d’un troisième passionné, le brasseur Bruno MANGIN, l’aventure a pu être menée jusqu’à son terme et le sphynx renaît aujourd’hui de ses cendres, sous une nouvelle appellation « La Griffe du Lion », pour le plus grand plaisir des nostalgiques de la bière de Sochaux.

Une blonde à la gloire de la Franche-Comté

Pas de doute, la nouvelle bière du Pays de Montbéliard, habillée d’une étiquette jaune et bleue reprenant l’emblématique Lion du blason franc-comtois, est destinée à porter haut les couleurs de la région.
Certes, « La Griffe du Lion » est un vibrant hommage à la Brasserie de Sochaux, qui fut un des fleurons de l’art brassicole local de 1843 à 1979, mais elle affiche aussi clairement ses ambitions régionales.

Cependant, « La Griffe du Lion » n’est pas la bière de Sochaux : certes elle se rapproche de la recette originelle, mais a toutefois une identité bien à elle. Ceci est dû en partie au fait qu’on ne peut pas obtenir le même produit qu’autrefois, dans la mesure où les matières premières ont beaucoup changé.
« La Griffe du Lion » est donc une bière blonde, douce, onctueuse, délicatement houblonnée, titrant à 5,2° d’alcool. Bière de soif, elle présente des caractéristiques sensiblement identiques à celles de l’ancienne bière sochalienne.
Et surtout la même qualité : c’est avant tout un produit artisanal. Pas question de céder aux tentations d’un produit industrialisé. Elle est fabriquée en Franche-Comté, dans le sud du Jura, à Bletterans, au sein de la brasserie artisanale Rouget-de-Lisle.

10000 litres du breuvage devraient être produits dans un premier temps. Stéphane GROS se réserve l’exclusivité de la distribution de cette bière, qui outre le conditionnement en bouteilles, est également vendue en fûts pour les cafetiers et restaurateurs. Elle est également à la disposition des associations de la région, pour en faire la bière des grandes occasions.
Ses créateurs espèrent bien en faire une institution dans la région. Leur rêve serait de voir ce produit dans un écrin de choix : la boutique du musée de l’Aventure Peugeot, ce qui constituerait un véritable retour aux sources. Et pourquoi pas envisager que cette belle blonde fasse mousser les soirs de match au stade Bonal ?
C’est aussi et surtout un morceau d’histoire de l’industrie franc-comtoise et de son art brassicole qui va revivre au travers de cette bière. Conclusion : c’est en consommant (avec modération) « La Griffe du Lion » que l’on parviendra à pérenniser la tradition des brasseurs de Sochaux ! Alors, n’hésitez pas : préférez la bière régionale à l’Heineken ou autres Budweiser !

Où se procurer le précieux nectar ?

« La Griffe du Lion » est en vente dans deux magasins du Pays de Montbéliard :

  • L’Epicerie du Château : 6 rue de Belfort, 25200 MONTBELIARD
  • Caves Parisot : 30 rue de Belfort, 25600 SOCHAUX - Tél. : 03 81 95 34 29

Vous pouvez également passer commande directement auprès de Stéphane GROS, en le contactant :

Tarifs

« La Griffe du Lion » existe en 2 conditionnements :

  • Bouteille de 75 cl : 5 €
  • Bouteille de 33 cl : 2,5 €